Paris : 4 nouveaux brunchs où calmer sa gueule de bois Paris : 4 nouveaux brunchs où calmer sa gueule de bois

Adresses

Paris : 4 nouveaux brunchs où calmer sa gueule de bois par Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 25 Janvier 2019

Après être retournés pour la 1000ème fois chez Papilles, Holybelly et Hardware Société, vous avez envie de varier un peu les plaisirs. Voici 4 nouveaux brunchs où aller faire un repas gargantuesque, idéal après une soirée arrosée (ou pas).

Sunday in Soho
Cette chouette adresse cachée derrière les Grands Boulevards propose tous les classiques du brunch à l’américaine, soit des pancakes sucrés ou salés (11 euros), du pain perdu (6 euros), une tartine à l’avocat pimpée et des jus du tonnerre. Etalé sur deux étages, le lieu reste peu spacieux. On vous conseille donc de réserver pour ne pas repartir le bec dans l’eau.

Sunday in Soho, 7 Rue Saint-Marc, 75002 Paris.

Brach Paris
Niché dans un hôtel 5 étoiles designé par Philippe Starck, ce restaurant propose une cuisine d’inspiration méditerranéenne. Et tout y est à tomber ! Le week-end, un buffet de bonnes choses est dressé sur le bar : houmous au citron caviar, épaule d’agneau au Zataar ou encore tresse de mozzarella de bufflonne partagent la vedette avec des classiques comme des viennoiseries et des œufs, cuisinés selon l’inspiration du chef Adam Bentalha. Ce moment 100% a tout de même un prix élevé, soit 90 euros. Gloups.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par BRACH (@brachparis) le

Brach Paris, 1-7 Rue Jean Richepin, 75016 Paris.

Uma Nota
Le lieu ne désemplit pas depuis son inauguration l’été dernier. Après une adresse à Hong Kong, Uma Nota propose une cuisine brésilienne aux saveurs japonaises. Une mixité qui s’explique par le fait que le Brésil est la nation qui accueille le plus grand nombre de Japonais en dehors du pays. Nouveauté de l’année 2019, le brunch propose bien sûr cette cuisine exotique dans une formule qui comporte une entrée (dés de tapioca ou croquettes brésiliennes de poulet), un plat (bar cuit en feuille de banane, aubergine au miso) et un dessert du jour. Bonne nouvelle, ce menu à 29 euros est disponible le samedi et le dimanche.

Uma Nota, 86 Rue Réaumur, 75002 Paris. 

B.B. Blanche
Plus qu’un club de sport très chic, Blanche cache également un restaurant et une terrasse aussi design qu’accueillants. Le menu du brunch - signé par le célèbre Jean Imbert - (39 euros) se présente comme un bento très copieux. Sa composition : quatre petits pots (œuf, champignon et roquette pour l’un, tartare de carotte, chips d’herbes et cecina pour un autre) et une tartine au choix (tourteau et aubergine, avocat et mimosa ou tataki de bœuf et kabocha, une sorte de potiron). Côté sucré, on commence par de la brioche et on termine avec une salade de fruits frais et une gaufre ou un panettone perdu. Le tout est à arroser de café et thé et de jus frais.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Blanche (@21blanche) le


B.B. Blanche, 21 Rue Blanche, 75009 Paris.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires