Grenoble : les nouvelles adresses à tester au cœur des Alpes Grenoble : les nouvelles adresses à tester au cœur des Alpes

Adresses

Grenoble : les nouvelles adresses à tester au cœur des Alpes par Hélène Rocco

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mardi 6 Août 2019

Oubliés le ski et les randonnées, on va désormais à Grenoble pour découvrir ses nouvelles adresses aussi cool que responsables. Des restaurants bistronomiques au bar à bières écolo, voici 5 spots à tester illico.

La maison d’hôtes éco-responsable : Maison Aribert
Bordée d'une forêt de sapins, Uriage accueille une maison d'hôtes respectueuse du vivant, imaginée par le chef Christophe Aribert. L'espace compte un restaurant deux étoiles, un café bistronomique, une salle de yoga et cinq chambres tout confort. Il s'inscrit dans une démarche éco-responsable, du design à l'assiette. Pensée par une architecte bio-géologue, Maison Aribert respecte aussi bien la nature que les énergies en présence. Au menu du Café A ? Une formule déjeuner à 33 euros et de régalantes spécialités de saison. Vous voulez marquer le coup ? Dans le restaurant étoilé, on peut admirer le ballet serein de la brigade à la table du chef. Emulsion de pommes de terre et anguille fumée, œuf du Trièves aux champignons, sorbet au Bleu de Sassenage : la qualité des produits est exceptionnelle et une belle partie des légumes viennent du jardin en permaculture. Pas de doute, vous vous souviendrez de cette expérience nature.

Maison Aribert, 280, Allée du Jeune Bayard, Uriage (à environ 20 minutes de Grenoble). Chambre double à partir de 250 euros la nuit.

 

La pause café : Café Myrö
Si près de l'Italie, on cherche toujours à siroter un bon espresso. Pourtant, avant que le Myrö ne pointe le bout de son nez cet été, seul l'Atelier CGB (rue Saint-Jacques) proposait du café de spécialité. Désormais, on peut s'offrir un latte frappé, un cappuccino, ou un café filtre dans le centre historique de Grenoble. Les grains viennent du torréfacteur lyonnais Mokxa, qui a une démarche durable et équitable. Au déjeuner, c'est tartes salées et salades composées à gogo. On n'hésite pas non plus à y faire un tour pour le goûter ou le petit déjeuner. Magda, la propriétaire, a fait ses gammes dans les coffee-shops de Melbourne et ça se sent. Cookies caramel et cacahuète, muffins chocolat fruits rouges, brownies chocolat framboise ou cake chocolat courgettes sont à déguster sur la terrasse. Il est même possible de repartir avec un bel objet en céramique ou une gravure graphique exposés sur les étagères.

Café Myrö, 12 Rue Jean-Jacques Rousseau, Grenoble.

 

Le spot à bières locavore : Une Petite Mousse
Juste en face de la Belle Électrique et du Magasin - respectivement la salle de concert et le centre d'art les plus pointus de la ville -, Une Petite Mousse a ouvert son premier bar-restaurant. Les fondateurs étaient déjà à la tête de leur propre brasserie qui recycle l'eau de la nappe phréatique de Grenoble et utilise du houblon bio cultivé à moins de 20 kilomètres. En salle ou sur la terrasse, les pintes s'arrachent à 4,9€ (6€ maximum) et leurs noms rivalisent d'ingéniosité : "James Blonde" et ses notes d'agrumes, "l'Abstinente" sans alcool ou encore "Smoke Weed Every Day" au chanvre. La carte change régulièrement, au gré des envies et des collaborations. Enfin, la cantine penche du côté locavore de la force et propose même un brunch le week-end. Comme, en plus, tous les déchets sont revalorisés, on court se faire une petite mousse.

Une Petite Mousse, 5, Esplanade Andry Farcy, Grenoble.

 

La boutique design : Ambiance et Curiosités
Au cœur du quartier bohème de Championnet, ce concept-store met à l'honneur l'artisanat français aussi souvent que possible. Le cabinet de curiosités est né de l'association entre un ébéniste, une chineuse et une décoratrice d'intérieur. Vases en céramique, terrariums, suspensions à franges, bijoux : la plupart des pièces sont uniques, chinées et restaurées, et les autres ont été soigneusement sélectionnées. Voilà une idée qui nous plaît, donner une seconde vie aux meubles essoufflés et privilégier la qualité à la quantité. Entre inspiration nordique et design français, l'adresse devrait vous faire craquer.

Ambiance et Curiosités3, Rue Lakanal, Grenoble.


La bonne table : Le Rousseau
Si vous aimez les bons produits et la cuisine de saison, Le Rousseau est l'adresse qu'il vous faut. Emmenée par le jeune chef Élie Michel-Villaz et Hugo Bijaoui en salle, cette table bistronomique propose au déjeuner une formule imbattable à 22 euros. Le décor s'apprête à connaître un coup de frais du sol au plafond mais à notre venue, le cadre oscillait entre élégance et décontraction. Tables en chêne, chaises scandinaves et sons dans l'ère du temps accueillent les passants par l'odeur alléchés. En entrée, un tonitruant vitello tonnato comme chez les voisins transalpins nous met d'office de bonne humeur. Puis c'est au tour du poisson au caviar d'aubergines avant de clore l'affaire par des fraises pochées au poivre et leur glace au nougat. Enfin, côté cave, le troquet compte quelques très bonnes quilles natures. Incontournable.

Le Rousseau, 3, rue Jean-Jacques Rousseau, Grenoble.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires