Bonnes adresses : Saint-Tropez fait de nouvelles vagues Bonnes adresses : Saint-Tropez fait de nouvelles vagues

Adresses

Bonnes adresses : Saint-Tropez fait de nouvelles vagues par Alexis Chenu

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 1 Août 2019

Des nouvelles plages de Pampelonne aux restos stars de la saison, Saint-Tropez affiche une autre âme. Les puristes détestent, les partisans du renouveau et de la fête jubilent ! Focus sur les adresses qui font parler cet été.

Les plages : vite chez Loulou
Rasées, les paillottes de la plage de Pampelonne à Ramatuelle refont surface cet été habillées tout luxe. L’esprit bohème des 60s a disparu : un "scandale" crie même Brigitte Bardot. Mais on vous conseille fortement de passer chez Loulou Ramatuelle. Pastiche du restaurant parisien lancé par Gilles Malafosse et Laurent de Gourcuff, la version plage de Loulou reçoit par un charmant jardin d’oliviers. Moins bling qu’ailleurs, élégant avec ses voiles de bateau crème et son menu joliment illustré par Jean-Charles de Castelbajac, Loulou sert des assiettes à partager qui sentent bon la Méditerranée. Burrata, gaspacho fruité, tomates, pizza à la truffe, tout est frais, généreux et dans le ton. Le Saint-Pierre ou la sole se mangent grillés et à deux, accompagné d’un rosé et de musique gitane. Beyoncé, Bella Hadid et mère Kardashian y seraient déjà passés…


Alternatives :
La plage des Palmiers, lookée bord de mer façon Ralph Lauren, du Saint-Trop’ qui brille, territoire des mannequins russes, des milliardaires et reliftés. Le lieu, élaboré de façon éco-responsable, mise sur le blanc pour se fondre dans le paysage. Dans les assiettes, une cuisine méditerranéenne préparée avec des produits locaux et une ribambelle de pâtes dont les recettes proviennent de la grand-mère du propriétaire. Un repas à arroser d'une bonne bouteille de rosé.

L'Indie Beach House, plage hippie-cool avec resto en bois et en osier, bien moins m’as-tu-vu qu’ailleurs.

Loulou et Les Palmiers, Plage de Pampelonne, chemin des Tamaris, Ramatuelle.
Indie Beach House, Route de Bonne Terrasse, Ramatuelle.

 

Kinugawa : le meilleur jap’
Quartier de la Jetée sur le Vieux-Port, en retrait des bars et cantines bling, le Kinugawa s’installe à la place d’un ancien thaï. Passées les marches, le restaurant accueille à son bar du fond, Gainsbourg dans les enceintes et cocktails bien montés à la carte (Tokyo Mule et Vodka, Cointreau, gingembre en best). Pour épater la galerie, demander la terrasse principale, table ronde ou banquette osier au choix, pas de folklore asiatique dans le décor mais un chic contemporain déconnectant bien avec dans la salle, locaux et touristes mélangés. Comme à Paris, le Kinugawa assure avec sa carte de sushis, sashimis et makis, la galette surmontée d’un émincé de thon est à se damner comme le black cod mariné au miso, numéro un des ventes. La horde de serveurs en blanc et rouge – couleurs de Saint-Trop’- assure au service et recommande en dessert la Tarte Tropézienne cultissime.

Kinugawa22, rue du Portalet, Saint-Tropez.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Kinugawa (@kinugawaparis) le

 

Salama : Marrakech à Saint-Tropez
Institution de la ville, le restaurant marocain fondé par Frédérique et Fabrice Dorel réapparaît après deux ans d’absence en lieu et place de la Villa Romana. Adresse culte, connue des tropéziens pour ses soirées et sublimes jardins, l’endroit posté dans le centre-ville fait revenir les stars – Giorgio Armani croisé le soir de notre venue -, dans un décor des 1001 nuits, entièrement fabriqué par les artisans de Marrakech. A la carte, une cuisine typique du Maroc avec pastilla géante à partager, couscous merguez (le meilleur) ou tajine au poulet, aux amandes et aux tomates. Et une liste bien pensée de plats de la Méditerranée prévue pour estomacs légers (la daurade ou les camerones – des gambas de luxe - à la plancha). Ambiance chic, service sans snober, oui "je reviendrai à Salama".

Salama, 1, Chemin des Conquettes, Saint-Tropez.

L’Ermitage : coucher de soleil en terrasse
Maison de potes avec vue sur la savane tropézienne, l’Ermitage – un temps mené par la troupe d’André, et aujourd’hui entre les mains de Jean-Philippe Cartier (H8 Collection) et Gilles Malafosse -, allonge désormais une double terrasse. Au premier niveau, fauteuils et canapés et un point de vue idéal pour les couchers de soleil. A la carte du Tigrr (le resto de la terrasse), quelques bouchées asiatiques divines, des nems à toutes les sauces, rouleaux de printemps et raviolis, et des cocktails passant du Cosmo au Perroquet, bières et Gin To’ pour compléter. En contre-bas, le grand terrain de pétanque fait tirer le cochonnet en journée et descendre le rosé en soirée. En cas de prolongation, l’Ermitage tient ses chambres à l’étage, esprit bohème voir barré en rose Barbie, violet underground et fifties.

L’Ermitage, 14, avenue Paul Signac, Saint-Tropez.

 

Lily of the Valley : hôtel à Starck
Face à l’île du Levant, à la Croix-Valmer, le designer Philippe Starck ouvrait en juin dernier "l’hôtel de ses rêves" et son premier sur la Côte d’Azur. Inspiré par les Jardins de Babylone, l’architecture des abbayes provençales et le design des villas californiennes, le designer a imaginé deux niveaux, une première boîte de verre avec salon, bar et restaurant, posée sur une structure en arches, 2000m2 dédiés au bien-être avec bassin de nage de 25 mètres et "grottes" rafraîchissantes. Le toit végétal surplombe la Méditerranée, et la quarantaine de chambres (dont 6 suites avec terrasse vue sur mer) se dispersent en maisons au cœur d’un village isolé. Partie food, le chef Vincent Maillard cuisine sud et local, et sa cabane "le restaurant du village" ajoute plats végétaliens et végétariens pour se sentir bien.

Lily of the Valley, Colline Saint-Michel, Quartier de Gigaro, La Croix-Valmer.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires