Vacances : 11 choses qu’on ne prête pas à ses copines même en galère Vacances : 11 choses qu’on ne prête pas à ses copines même en galère

News

Vacances : 11 choses qu’on ne prête pas à ses copines même en galère

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Vendredi 9 Août 2019

Il arrive d’être tête en l’air pendant les vacances et d’oublier la moitié de ses affaires à la maison. Et si on a envie d’emprunter des choses à notre entourage, il vaudrait mieux se retenir, pour des raisons d’hygiène. Alors voilà onze choses qu’on ne prête sous aucun prétexte (et qu’on n’emprunte pas non plus).

Vous venez d’arriver dans ce superbe gite réservé entre copines dans le sud de la France. A peine installée dans votre chambre, votre copine Juliette débarque, la bouche en coeur, et vous demande si vous ne pouvez pas lui prêter votre mascara parce qu’elle a oublié le sien chez elle. Vous hésitez, puis finalement vous lui tendez le tube avec un large sourire… Avant de réaliser qu’elle allait vous demander aussi votre coupe-ongles et mille autres choses tout au long de la semaine, car Juliette est tête en l’air. Pourtant, qu’il s’agisse de votre maquillage ou de vos accessoires, prêter vos affaires personnelles n’est pas conseillé, pour des raisons évidentes d’hygiène. Voilà donc une liste des onze choses à garder pour soi et à ne prêter sous aucun prétexte … Même à une copine en galère. 

#1 Son mascara
Les yeux sont pleins de bactéries, que l’on disperse à chaque coup de brosse, avant de la remettre dans le tube. Si c’est étudié pour ne pas se propager et nous irriter les yeux, on évite tout de même de créer une culture de bactéries avec un mélange des nôtres et de celles de notre copine. Ce serait le meilleur moyen de choper une infection, alors gardez votre mascara pour vous et allez faire un tour au super-marché pour votre copine.

#2 Son déo à bille
Les aisselles sont des nids à bactéries. On empêche donc notre amie de nous piquer notre déodorant à bille. Si l’on utilise un aérosol par contre, que personne ne se gêne. 

#3 Sa brosse à dents
Est-il nécessaire d’expliquer pourquoi ? D’après une étude publiée en 2014, les brosses à dents abriteraient près de 10 millions de bactéries issues de l’humidité de la salle de bain et qui se nourrissent de toute la nourriture que l’on y a déposé. Vous voulez vraiment y ajouter celles de votre meilleure amie ?

#4 Sa crème hydratante en pot
Jamais ô grand jamais on ne met les doigts ou on ne laisse des doigts s’immiscer dans l’intimité de notre crème en pot. Les mains sont porteuses de bactéries que l’on n’a pas envie de laisser se propager dans sa crème à 50€ pour les étaler à pleines mains ensuite sur le visage. C’est le meilleur moyen de choper des boutons ou même des maladies comme la gastro.

#5 Son maillot de bain
L’eau de mer, le sable et l’humidité ne sont déjà pas très bons pour votre vulve alors autant éviter de choper des infections en prêtant son maillot de bain à quelqu’un. Même lavés, les sous-vêtements conservent les bactéries, et si l’on est plus ou moins habitués aux nôtres, on n’a aucune envie de récupérer celles des autres. Surtout à cet endroit. 

#6 Son rasoir
Les poils ne sont pas vecteurs de bactéries mais le rasoir enferme tout de même nombre de bactéries récupérées à la surface de la peau. Pour peu que l’on ne se coupe (même des micro lésions invisibles) et/ou que l’on saigne, le rasoir devient un véritable problème et peut faciliter la transmission de maladies comme le VIH ou l’hépatite. 

#7 Sa pince à épiler
Tout comme le rasoir, la pince à épiler est un nid à bactéries que l’on n’a pas forcément envie d’installer sur son visage. On n’évite donc à tout prix de la prêter pour éviter les infections et surtout les gros boutons, puis on pense évidemment à la désinfecter minutieusement après chaque utilisation personnelle.

#8 Son coupe-ongles
Vous connaissez les bactéries qui se déposent sur vos mains et qui sont souvent à l’origine de ces virus que l’on adore comme la grippe ou la gastro-entérite. Hé bien ces microbes-là vont bien évidemment aussi se loger sous les ongles que l’on coupe. Le coupe-ongle récupère donc, de fait, les bactéries avec lui. Et pour peu que l’on s'entaille, le sang et autres réjouissances. Enfin, comme pour la pince à épiler, on pense à désinfecter l’objet régulièrement et à ne pas le prêter. 

#9 Sa cup
Les cup peuvent évidemment être utilisées à multiples reprises puisque là est leur rôle. Cependant, mêmes bien désinfectées et bouillies, il n’est absolument jamais envisageable de la prêter sous peine de s’exposer à des trucs pas jojos comme des infections ou même des IST, et personne n’a pas envie de ça.

#10 Sa serviette de plage
On dirait pas comme ça, mais notre serviette de plage regorge de petites bactéries qui aiment l’humidité et s’y lovent en même temps que nous et avec le sable. Pour peu que l’on s’y assied nu.e ou en maillot mouillé, on peut aussi y déposer des petits microbes, et notre serviette devient ainsi un foyer idéal pour les mycoses ou même l’acné

#11 Son sextoy
Oui. On voulait vous faire un petit rappel. Il n’est pas bon de prêter son sextoy à quelqu’un pour ne pas l’exposer et s’exposer à des IST, au VIH et à toute infection.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires