Selon une étude, les casques de réalité virtuelle seraient efficaces pour réduire les douleurs intenses Selon une étude, les casques de réalité virtuelle seraient efficaces pour réduire les douleurs intenses

Geek

Selon une étude, les casques de réalité virtuelle seraient efficaces pour réduire les douleurs intenses

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 21 Août 2019

On connaissait surtout la réalité virtuelle comme un moyen de se divertir mais plusieurs chercheurs avancent qu’elle aurait aussi des vertus thérapeutiques. Elle permettrait notamment dans de nombreux cas de réduire les douleurs intenses des patients.

Et si les casques de réalité virtuelle pouvaient devenir des nouveaux moyens de traitements alternatifs dans les hôpitaux ? C’est ce qu’ont cherché à démontrer des chercheurs américains dans une étude publiée par la revue scientifique PLOS one. Selon eux la réalité virtuelle pourrait jouer un rôle dans la diminution des douleurs des patients hospitalisés et ainsi permettre de réduire les doses des médicaments qui leur sont prescrits. 

Comme le rapporte le site Healthline, la VR avait déjà montré des effets positifs contre la douleur à plusieurs reprises. En 2017, des victimes de brûlures enfilaient un casque et se mettaient à jouer pour atténuer la douleur lors du changement de leur bandage. Plusieurs femmes enceintes admettent aussi avoir recours à la réalité virtuelle afin de ressentir moins de douleurs au moment de l’accouchement.

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont donc suivi 120 patients du centre médical de Cedars-Sinai à Los Angeles pendant un an. Ils ont fourni à 61 d’entre eux un casque de réalité virtuelle Samsung Gear VR leur permettant d’accéder à 21 expériences immersives (visites touristiques, programme de relaxation…). En 48h les patients ont pu effectuer 3 séances de VR de 10 minutes chacune. Les 59 autres patients devaient regarder des programmes similaires mais sur une télévision et sans casques. 
Résultat ? Sur une échelle de 1 à 10 la douleur des patients qui ont juste regardé la télé n’avait baissé que de 0.46 points alors que celle de ceux qui avaient expérimenté le casque de VR  avait diminué de 1.76 point en moyenne. Ce sont même les patients souffrant des douleurs les plus intenses qui ont reconnu les bienfaits de la VR, leur degré de souffrance ayant chuté d’au moins 3 points. 

Comment cela s’explique ? Les chercheurs ne sont pas encore parvenus à déterminer réellement en quoi la réalité virtuelle pouvait atténuer les douleurs. Cependant ils indiquent que cela pourrait être tout simplement lié au fait que cette activité distrait les patients de la douleur qu’ils ressentent. Elle permettrait ainsi d’agir sur certains stimuli du corps humain en occupant le cerveau. "La théorie la plus acceptable est celle sur l’attention. Elle suppose que la VR réduit la sensation de la douleur en détournant l’attention que l’on porte à la douleur" précise le Docteur Medhat Mikhael à Healthline

Une belle avancée, qui permettrait à certains patients de réduire leur dosage voire de ne plus avoir recours à certains antidouleurs particulièrement puissants qui peuvent entraîner des dépendances. " Aujourd'hui, la plupart des patients souhaitent réduire leur consommation de médicaments et la VR semble s’avérer comme  une option agréable, efficace, peu risquée, et  facilement tolérée à cette demande" a souligné le docteur Beth Darnall.
Les chercheurs promettent de continuer à s’intéresser aux bienfaits de la réalité virtuelle pour encore prouver davantage son efficacité dans le domaine médical. Ils espèrent que la VR pourra un jour se substituer aux traitements médicamenteux en aidant les patients à mieux gérer leurs douleurs. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires