Selfie stick, Segway… Le MIT dévoile les 10 pires inventions du siècle Selfie stick, Segway… Le MIT dévoile les 10 pires inventions du siècle

Geek

Selfie stick, Segway… Le MIT dévoile les 10 pires inventions du siècle

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mardi 19 Mars 2019

Mercredi 27 février, la prestigieuse université du MIT, à Boston, a dévoilé sa liste des pires inventions du 21ème siècle. Un top 10 carabiné...

Pour la revue scientifique MIT Technology Review, des spécialistes du MIT se sont penchés sur les récents apports de nos civilisations en matière d'innovation. Et ils avouent avoir eu du mal à établir la liste des pires technologies nées depuis le début du 21ème siècle. Il faut dire qu’il en existe un bon nombre et que le choix a dû être complexe... Pour commencer, il a fallu définir ce qu’est une mauvaise invention technologique. Selon le MIT, il s'agit d'une technologie qui peut être jugée mauvaise car elle ne parvient pas à atteindre des objectifs admirables ou, au contraire, car elle atteint des objectifs décevants. L'innovation peut également être utile mais dangereuse, et donc, devenir mauvaise. C’est avec cette idée en tête que les scientifiques ont établi leur "worst 10". Auquel on a ajouté une petite suggestion...

#1 Le Segway

Est-il nécessaire d’expliquer pourquoi le Segway figure sur cette liste ? Si Dean Kamen, son inventeur, pensait transformer les villes avec ce moyen de transport, il a en fait créé des individus "à l’air idiot" qui ne font que gêner les piétons. L'expérience prouvant qu'en prime, le Segway pouvait être dangereux s’il n’était pas bien contrôlé. En témoigne ce gif.

#2 Les Google Glass

C'était l'une de ces inventions qui devaient changer le monde… Et pourtant, les Google Glass sont un échec total. Début janvier 2015, via un billet officiel diffusé sur Google Plus (RIP aussi), la firme californienne a annoncé la suspension du programme qui ne se vendait pas.

#3 Le vote électronique

C’est ce qu’on appelle une fausse bonne idée : cette nouvelle technologie voulait rendre accessible le vote à tous, mais qui a fini par exposer les élections au hacking, notamment aux Etats-Unis. On vote non.

#4 L’ordinateur XO-1

Autre fausse bonne idée : tenter de résoudre un problème social et politique grâce à une technologie peu utile. Comme l’ordinateur XO-1 à 100 dollars, inventé pour l’association One Laptop per Child et destiné aux enfants des pays en développement. Un projet rapidement tué dans l'œuf puisque ces derniers avaient avant tout besoin d’eau courante et de vraies écoles, plutôt que d’ordinateurs portables…

#5 Les bébés Crispr

En novembre 2018, en Chine, les premiers bébés génétiquement modifiés à l’aide de la technologie CRISPR sont nés. Cette expérience scientifique, qui visait à "améliorer" l'enfant, avait été vivement critiquée pour des raisons éthiques. He Jiankui, auteur de cette innovation, avait même été suspendu de ses activités.

#6 Le trafic de données

Cette technologie a gagné sa place dans le classement car elle consiste à monétiser les données personnelles des internautes. La revue estimant que c’est un réel danger pour notre démocratie. N'est-ce pas, Facebook ?

#7 La crypto-monnaie

La crypto-monnaie, comme le Bitcoin, ne sert pour le moment qu’à enrichir les riches et appauvrir les pauvres, alors que la blockchain (la technologie sous-jacente), pourrait être révolutionnaire dans d'autres domaines, selon les experts du MIT.

#8 La cigarette électronique

Selon la revue scientifique, l’e-cigarette n’aurait fait que créer une nouvelle génération de personnes accros à la nicotine, alors que celle-ci était censée réduire significativement les risques de graves pathologies. Et on ne vous parle même pas des effluves cerise-vanille. 

#9 Les capsules de café en plastique

Les capsules de café ont été présentées comme un gain de temps révolutionnaire. En réalité, elles ne font gagner qu'une demi-minute le matin, mais produisent une tonne de déchets difficiles à recycler. What else ?

#10 Les selfie sticks

Preuve que le selfie stick est une mauvaise invention : l’objet a été interdit dans plusieurs villes, notamment à Bombay et à Milan. On notera aussi que de nombreux espaces ont définitivement banni la perche à selfie, comme c’est le cas au sein du parc Disney World en Floride.

Cette liste, qui reste arbitraire bien que fondée sur des arguments solides, nous donne envie de l’étendre au nombre de 11. Car, comme beaucoup d'usagers de la voie publique, on n’en peut plus des trottinettes électriques en libre-service. Qui n'a jamais trébuché sur l'une d'elles ?

O. M.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires