Pour votre cybersécurité voici pourquoi il ne faut plus faire ce signe sur vos photos Pour votre cybersécurité voici pourquoi il ne faut plus faire ce signe sur vos photos

Geek

Pour votre cybersécurité voici pourquoi il ne faut plus faire ce signe sur vos photos

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Vendredi 27 Septembre 2019

C’est un geste qui peut paraître anodin, mais pourtant un récent rapport en cybersécurité déconseille fortement de faire le signe V (de la victoire) avec ses doigts sur une photo. A priori, celui-ci permettrait aux cybercriminels de voler nos données personnelles. On vous explique comment.

On a tous déjà fait au moins une fois le signe "V" sur une photo. Celui-ci est censé généralement indiquer une victoire, même si beaucoup le font sans trop de raisons ou juste pour le côté "cool". Pour beaucoup, cela est même devenu une habitude pour beaucoup, qu'il faudrait peut-être songer à arrêter, si vous tenez à ce que vos données personnelles demeurent confidentielles. Un nouveau rapport en cyber sécurité, cité par le journal Global Times indique que ce geste permettrait à des cybercriminels d’usurper votre identité en  récupérant vos empreintes digitales, si elles sont visibles sur la photo. 

Capital précise notamment que les avancées technologiques en matière d’informatique et de photographie permettraient aujourd’hui de reconstituer 100% des empreintes, si la photo a été prise à moins de 1,5 mètre de distance et jusqu’à 50 % si le cliché a été réalisé à 3 mètres. De quoi permettre aux brigands du web, de réussir à déverrouiller certains systèmes -comme ceux des smartphones, des applis bancaires ou des réseaux sociaux- dont la protection se base sur la reconnaissance digitale. 

Seul bémol qui devraient limiter les malfaiteurs dans leur piratage : au bout d’un certain moment, il leur sera demandé d’avoir accès physiquement au capteur de reconnaissance digitale.
Trop tard cependant pour vos informations biométriques qui auront tout de même déjà été récoltées. Celles-ci risquent alors de se retrouver stockées sur le Web pendant très longtemps. D’après Cnews, elles peuvent même faire l’objet de commerce sur le marché noir. Une chose est sûre on ne devrait plus nous reprendre en train de faire ce geste.

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires