Montre connectée : ça sert à quoi concrètement une Apple Watch ? Montre connectée : ça sert à quoi concrètement une Apple Watch ?

Geek

Montre connectée : ça sert à quoi concrètement une Apple Watch ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 5 Mars 2020

Très sceptique à l’idée de porter une montre connectée, j’ai accepté de découvrir l’Apple Watch séries 5 pour découvrir ce qu’elle peut m’apporter au quotidien.

6h45 : ma montre sonne. Même lorsqu’elle est chargée à quelques mètres de moi, elle peut servir de réveil. Il est l’heure de se lever pour aller à mon cours de sport #GrosseFlemme.

7h15 : je suis dans le métro, je ne veux pas sortir mon téléphone. Oui, je prends la ligne 1 et je stresse dès que j'arrive à Franklin Roosevelt quand un message automatique met les passagers en garde contre les pickpockets. Donc j’utilise ma montre pour changer de chanson sur l’application Deezer. Je peux aussi baisser ou augmenter le son à l’aide de la molette à droite. Pratique.

8h : je cours dans le parc Monceau et ça n’a pas échappé à ma montre. Elle me propose de lancer un chrono pour analyser ma séance de sport. Durée, nombre de calories perdues, rythme cardiaque… A la fin de ma séance, je peux étudier de plus près les efforts réalisés. J’ai même décroché un trophé qui m’annonce que j’ai battu mon propre record de course à pieds ce matin-là. Voilà de quoi booster ma motivation. 

12h  : je pars déjeuner à l’extérieur. Pour me repérer, je lance l’application plan sur ma montre. Elle m’indique le chemin pour arriver à destination. J’ai juste à regarder mon poignet et à suivre le trajet. Un exploit quand on connaît mon sens de l'orientation.

13h : je profite de la pause déjeuner pour réserver un billet de train pour le week-end. Je l’ajoute directement à mon application “wallet” sur ma montre. Il suffira de scanner le QR code le jour-j.

15h : je marche un peu vite pour rentrer au bureau. Ma montre m’informe que je fais de la marche rapide (LOL), ce qu’elle considère être un “exercice” (double LOL). Parfait, je pourrais atteindre mon quota de sport quotidien plus rapidement. 

16h : Généralement, je mets ma montre en mode “ne pas déranger” pour ne pas recevoir de notifications dessus. Exceptionnellement, j’ai activé les vibrations parce que j’attends un appel. Manque de chance, je suis en réunion quand il arrive. Je le filtre mais je dicte à ma montre un message pour prévenir la personne que je la rappelle dès que je suis disponible. 

19h : dans un bar avec des amis, j’entends passer une chanson que j’aime bien. Pas besoin de sortir mon téléphone, je lance l’analyse avec Shazam directement sur ma montre. 

21h : après quelques verres, je demande l’addition. Je dégaine ma montre pour payer directement avec Apple Pay. Pratique le paiement sans contact mais j’ai presque l’impression de ne pas être en train de dépenser mon argent…

Je dois le reconnaître, une montre connectée - à l’image de l’Apple Watch - peut s'avérer pratique dans pas mal de situations. Malgré tout, je remarque que dans le temps, j’ai surtout recours à l’application “activité” qui m’indique le nombre de minutes passées à m’entrainer et le nombre de pas effectués dans la journée. 

Apple Watch série 5, à partir de 449 euros.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires