Illusion d’optique : quand Internet hésite entre une porte et une plage Illusion d’optique : quand Internet hésite entre une porte et une plage

Geek

Illusion d’optique : quand Internet hésite entre une porte et une plage

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Samedi 1 Septembre 2018

En postant une photo sur Twitter, @rebeccareilly__ ne pensait certainement pas déclencher une telle hystérie. En cause : un cliché qui pourrait aussi bien représenter une plage qu’une porte. Et 19 000 commentaires plus tard, les internautes se déchirent toujours autant. Alors, "est-ce une porte ou une plage ?"

Il y a eu le dilemme du parking, le mystère du couple qui s’enlace et l’hallucination auditive Yanny ou Laurel, il y a désormais le casse-tête de la porte qui pourrait bien être une plage (ou le contraire). Depuis le 24 août dernier, ce cliché divise les internautes. On y aperçoit un dégradé de couleurs qui a tout l’air d’une plage paradisiaque, à un détail près : il n’y a ni nuages, ni soleil. Et si cette photo était en fait celle d’une porte ? On vous laisse vous creuser les méninges.

Après avoir suscité plus de 19 000 réactions, la jeune femme à l’origine de cette devinette en a finalement donné la réponse : c’est une plage ! Pourtant, une fois l’énigme résolue, certains internautes ont maintenu que c’était une porte et que les personnes visibles dans la mer avaient été photoshopées. A ce stade là, on ne sait plus quoi dire… 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus