Facebook : Mark Zuckerberg veut fusionner les messageries d'Instagram, WhatsApp et Messenger

Geek

Facebook : Mark Zuckerberg veut fusionner les messageries d'Instagram, WhatsApp et Messenger par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 29 Janvier 2019

C’est sans conteste le plus gros projet de l’année pour Facebook. Selon le "New York Times", le réseau social travaillerait sur une infrastructure permettant de rassembler les messageries d'Instagram, Whatsapp et Messenger. Un réseau social 3 en 1.

Après avoir confirmé travailler sur une banque de mèmes baptisée "LOL", Facebook voudrait rapprocher Messenger, Instagram et WhatsApp. C'est en tout cas ce que révèle le New York Times dans un article du 25 janvier 2019, intitulé "Zuckerberg Plans to Integrate WhatsApp, Instagram and Facebook Messenger". D'après le quotidien new-yorkais, des centaines d’employés de Facebook travailleraient sur ce projet de restructuration des trois plateformes de messagerie. "Le projet - qui en est pour l'instant à un stade initial, avec un objectif final d’ici la fin de cette année ou au début de 2020 - exige des milliers d’employés de Facebook pour reconfigurer le fonctionnement de WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger à leurs niveaux les plus élémentaires", avaient déclaré des personnes impliquées dans le projet qui ont répondu sous couvert d'anonymat. 


Attention, il ne s'agit pas pour autant de fondre WhatsApp, Messenger et Instagram dans une seule et même application mais plutôt de les fusionner. Les utilisateurs de Facebook pourront ainsi envoyer un message à un correspondant WhatsApp, par exemple. Mark Zuckerberg aurait également exigé que le chiffrement des conversations de bout en bout soit intégré entre les trois plateformes. "Facebook a expliqué qu’il voulait créer les meilleurs services de messagerie possibles. Les utilisateurs veulent que les messages soient rapides, simples, fiables et privés", peut-on également lire dans l'article. Un projet technique qui devrait voir le jour d’ici la fin de l’année ou bien en 2020 positionnant Facebook comme l'un des principaux concurrents des services de messagerie proposés par Google et Apple.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

Cookie Settings