Etude : la lumière bleue des écrans réduirait considérablement l’espérance de vie Etude : la lumière bleue des écrans réduirait considérablement l’espérance de vie

Geek

Etude : la lumière bleue des écrans réduirait considérablement l’espérance de vie

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Jeudi 31 Octobre 2019

Ce n’est pas vraiment une surprise, la lumière bleue produite par les écrans de nos ordinateurs ou de nos smartphones serait particulièrement nocive, à tel point qu’elle pourrait affecter les cellules nerveuses et réduire l’espérance de vie.

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que la lumière bleue à laquelle on s’expose en consultant nos smartphones ou tout autre appareil disposant d’un écran, n’est pas sans danger pour la santé. Des effets néfastes ont même déjà été démontrés sur la vue ou encore le sommeil. Une nouvelle étude publiée par l’Oregon State University affirme cette fois-ci que la lumière bleue contribuerait à faire diminuer notre espérance de vie. Voilà qui est rassurant quand on est sait que nous sommes très nombreux à passer la journée les yeux scotchés derrière un écran. 

Pour en arriver à une telle conclusion, les chercheurs ont observé et mené des tests sur des mouches, car elles présentent un mécanisme de développement proche de celui de l’Homme. Les auteurs de l’étude ont ainsi pu constater chez les mouches qui ont été exposées à la lumière bleue, un vieillissement accéléré, une mobilité aliénée, une lésion des cellules rétiniennes et de la neurodégénérescence. Les experts ont bien insisté sur le fait que ces dommages cérébraux ne pouvaient pas être liés à une altération de la rétine puisque certaines mouches sans yeux ont développé les mêmes troubles. 
Jadwiga Giebultowicz chercheuse qui a participé à l’étude a expliqué à Science Daily, que les conséquences ne peuvent pas encore être connues pour l’Homme parce que : "cette technologie d'éclairage à LED, même dans la plupart des pays développés, n'a pas été utilisée assez longtemps pour en connaître les effets tout au long de la vie humaine".

Maintenant que nous sommes prévenus, il convient désormais de se protéger au maximum de cette dangereuse lumière. Vous pouvez par exemple faire l’acquisition de lunettes anti-lumière bleue, mais aussi la désactiver de vos écrans lorsque vous en avez la possibilité.
 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires