5 initiatives qui donnent envie d’aller à l’Opéra 5 initiatives qui donnent envie d’aller à l’Opéra

Agenda 

5 initiatives qui vont vous donner envie d’aller à l’Opéra

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 30 Septembre 2019

L’Opéra, un truc de vieux ? Bien conscientes de ce préjugé, de vénérables institutions culturelles redoublent d’inventivité pour intéresser les jeunes à l’art lyrique et aux spectacles de danse classique. Il n’y a pas que le ciné dans la vie.

Collaborer avec une maison de luxe
Vendredi 20 septembre 2019, acteurs, chanteurs et mannequins se sont donnés rendez-vous à l’Opéra de Paris pour lancer la saison 2019/2020. Au programme de ce gala d’ouverture : le ballet Variations, dont les costumes, brodés à la main, étaient confectionnés par la maison Chanel avec la maison Lemarié (spécialisée dans l’art de la plumasserie). Un hommage sublimant la chorégraphie créée dans les années 1950 par Serge Lifar, grand ami de Coco Chanel.

Faire chanter la Traviata par une cantatrice africaine
De Maria Callas à Renée Fleming en passant par Nathalie Dessay, toutes les stars de l’art lyrique se sont confrontées un jour ou l’autre au rôle de Violetta dans La Traviata de Verdi. Et toutes avaient la peau blanche. Il était temps que ça change ! L’Australien Simon Stone a modernisé cet opéra en offrant ce rôle tant convoité à la soprano sud-africaine Pretty Yende vêtue d'un jogging et d'une robe lamée très clubbing pour l'occasion. Une audace qui a été bien relayée : le 24 septembre dernier, depuis l’Opéra de Paris, l’événement a été retransmis au cinéma.

Oser sortir des sentiers battus
C’est ce qu’a fait l’actrice et réalisatrice césarisée Agnès Jaoui en revenant à son premier amour : l’art lyrique. Avant de former au cinéma un duo populaire avec Jean-Pierre Bacri, Agnès avait fréquenté le conservatoire et chanter La Périchole, opéra bouffe d’Offenbach. Et c’est à La Tosca de Pucini qu’elle s’est attaquée récemment en tant que metteuse en scène. Rien que ça ! Très médiatisé, le résultat a été présenté avec succès à Paris, en plein air, aux Invalides au mois de septembre dernier avant d’entamer un tour de France.

Faire entendre du Duras à l’Opéra
On connaît Fanny Ardant pour ses rôles au cinéma. Moins pour sa passion pour l’opéra. Pourtant l’actrice a endossé le rôle de Maria Callas au théâtre et au cinéma (Callas for Ever de Zeffirelli). Elle a aussi mis en scène, cette année, Lady Macbeth du distrinct de Mtsensk à l’Opéra d’Athènes. Après être passée par l’Opéra de Nancy, elle jouera jusqu’au 4 octobre au théâtre de l’Oeuvre à Paris l’adaptation du livre La passion suspendue née des entretiens de l’écrivaine Marguerite Duras avec Leopoldina Pallotta della Torre. On a dit "joué", pas "chanté". Il ne faudrait pas pousser.

Se lancer dans un escape game
Partez à la découverte du Fantôme de l’Opéra grâce à un escape game grandeur nature ! Pour cette aventure, il faudra vous munir d’un stylo et d’une tenue noire afin de profiter pleinement de l’aventure. Inside Opera est une première mondiale qui allie visite du Palais Garnier à Paris et jeu de parcours. Un événement pour petits et grands, disponible jusqu’au 7 décembre 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires