The Politician : une saison 2 encore plus réussie que la première The Politician : une saison 2 encore plus réussie que la première

Séries 

"The Politician" : une saison 2 encore plus réussie que la première par Emilie Semiramoth

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 19 Juin 2020

En septembre dernier, "The Politician" faisant une entrée tonitruante sur Netflix. Neuf mois plus tard, la série de Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan revient en force. Plus féroce que jamais.

Payton, sénateur !
On avait laissé Payton Hobart (Ben Platt) reprenant goût à la vie et à la bataille en apprenant que Dede Standish, sénatrice de New York et candidate à sa propre succession, vivait secrètement dans un mariage à trois. Il n’en fallait pas plus pour notre héros qui – malgré sa vertu affichée – ne rechigne jamais à faire usage de coups bas si ça lui permet d’atteindre son objectif. Si on était mauvaise langue, on dirait même que cela rendrait sa victoire encore plus savoureuse… Dès le premier épisode, la petite mécanique bien huilée de The Politician repart de plus belle avec ses intrigues qui fusent à toute vitesse et ses extravagances.



Un duo magique
Payton a beau se démener pour plaire et être aimé, force est de constater que le garçon n’arrive pas à dépasser le statut du pantin incarné comme l’illustre le générique. Dans cette deuxième saison, les vraies stars sont ses opposantes : Dede Standish (la fabuleuse Judith Light) et sa cheffe de cabinet Hadassah Gold (la géniale Bette Midler). Ces deux icones du grand et du petit écran s’en donnent à cœur joie et volent la vedette à Ben Platt dans chacune de leurs scènes. L’intrigue autour du polyamour court sur toute la saison avec des rebondissements à gogo et des scènes jouissives. Sans (trop) spoiler, notre séquence favorite est celle où Dede Standish se lance dans un véritable plaidoyer pour les femmes de plus de 50 ans encore désirantes et désirables. Un classique en devenir !


Le politiquement correct passé au rouleau-compresseur
On connaît le goût de Ryan Murphy pour la provocation et pour écraser la bien-pensance avec allégresse. Il ne s’est peut-être jamais autant déchaîné que dans cette saison où il passe au vitriole la génération Z qu’il fait passer pour des social justice warriors sans connaissances politiques ni historiques et finalement bien creux. Le jugement est sévère mais exquis à regarder. Il met incontestablement le doigt là où ça fait mal et appuie bien histoire d’être sûr que le message est passé. Sous ses dehors provoc, The Politician fait de la politique aussi bien dans la forme que dans le fond. Le simple fait d’opposer deux femmes d’âge mur à Payton et sa soif de pouvoir, est en soi une véritable affirmation. Alléluia.

The Politician, une série créée par Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan avec Ben Platt, Judith Light, Bette Midler… Sur Netflix.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires