"Plan Cœur" : comment Noémie Saglio a créé une série à succès pour Netflix "Plan Cœur" : comment Noémie Saglio a créé une série à succès pour Netflix

Séries 

"Plan Cœur" : comment Noémie Saglio a créé une série à succès pour Netflix par Sophie Bouchet

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 3 Octobre 2019

Alors que le retour de "Plan Cœur" est imminent, Glamour a rencontré Noémie Saglio - sa créatrice, réalisatrice et scénariste - pour revenir sur l’itinéraire de cette série française de Netflix.

Quand on sonde notre entourage, on ne trouve pas une seule de nos amies qui n’a pas aimé Plan Cœur. Mélange de comédie romantique et de série générationnelle, cette production emmenée par la Française Noémie Saglio ne devait pourtant pas ressembler à la version que l’on connait aujourd’hui. "Netflix voulait développer le projet d’un Anglais. Il avait écrit un scénario il y a 15 ans avec l’idée de deux filles qui payent un escort pour interpréter le prince charmant parfait." Le défi de la créatrice de Conasse ? Transposer cette histoire à Paris. Mais pas que. "Ce n’était pas mon univers, ça ressemblait beaucoup à "Sex and the City" avec des personnages très riches et sans problèmes, comme on en voyait beaucoup dans les comédies des années 90." Quoi de mieux que s’inspirer de sa propre vie pour s’approprier un projet ? Pour écrire les deux saisons de Plan Cœur, la Française et ses coscénaristes se sont inspirés de leurs quotidiens avec le but de parler à une audience jeune, qui ratisse finalement plusieurs générations avec des âges entre 15 et 40 ans. "J’ai une fille de 10 ans et je n’ai pas envie qu’elle se dise : je dois être parfaite, être heureuse, bien avec mon mec, faire l’amour tous les soirs, mais en même temps hyper bien bosser, être une bonne mère. Je ne veux pas donner cette image de la femme", a expliqué Noémie Saglio.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

And this is my office @plancoeurnetflix @netflixfr ????????????????????????????????????

Une publication partagée par Noémie Saglio (@noemiesagliodru) le

Une saison 1 au succès indéniable et une saison 2 déjà commandée en avance. Il n’y a qu’à constater le nombre de vues sur la bande-annonce dévoilée le 1er octobre dernier : plus de 700 000 en 23 heures sur Facebook. Plan Cœur est une réussite annoncée. Et Netflix compte bien battre le fer tant qu’il est encore chaud, en sortant sa deuxième saison dès le 11 octobre. "Tout va environ trois à quatre fois plus vite que les autres productions. L’écriture et le tournage ont été bouclés en 9 mois avec un petit budget. C’est leur façon de faire et c'est toujours dans le positif".

Signe de l’engouement des spectateurs, de nombreux fans venaient demander des photos à la sortie du tournage de la nouvelle saison. Lors d’un déjeuner dans Paris, l’équipe de Glamour s’est même retrouvée nez à nez avec Marc Ruchmann en pause entre deux scènes. L’acteur a son petit succès à la rédaction mais aucun cliché n’a été pris pour immortaliser ce moment…

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mama Director - 7 months on shoot #netflix ????????????

Une publication partagée par Noémie Saglio (@noemiesagliodru) le

Et si l’attente est grande, Noémie Saglio n’a pas pensé à tous les spectateurs qu’elle allait pouvoir atteindre grâce à Netflix. "Quand je termine un projet, j’ai toujours l’impression que c’est raté et que ça ne correspond pas à mes attentes, donc j’étais contente d’avoir touché des gens avec ces premiers épisodes". A la fin de la saison 1, elle ne savait même pas dans quelle direction elle voulait aller : "On n’avait rien écrit en avance. Mais une fois que le pitch est passé, on voulait faire évoluer les personnages." Comment ? Réponse le 11 octobre 2019.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires