Netflix : 5 raisons de voir (à tout prix) le documentaire “Au royaume des fauves” Netflix : 5 raisons de voir (à tout prix) le documentaire “Au royaume des fauves”

Séries 

Netflix : 5 raisons de voir le documentaire “Au royaume des fauves” par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Mardi 31 Mars 2020

Disponible depuis le 27 mars 2020, “Au royaume des fauves” s'est rapidement hissé au sommet du classement Netflix. Ce documentaire de six épisodes aborde une dangereuse rivalité : celle d'un éleveur de tigres à mullet, "Joe Exotic" et Carole Baskin, défenseuse des animaux dans une Amérique profonde. Voici cinq bonnes raisons de le regarder.

#1  "Joe Exotic" est une vedette aux Etats-Unis 
En Amérique, impossible de passer à côté du phénomène Joe Modonado-Passage, alias "Joe Exotic". Avec ses tatouages vintage, sa coupe mulet, son bronzage orangé et sa casquette délavée, il est la star locale à Wynnewood. Une petite ville située dans l'Oklahoma qu'il traverse souvent en cabriolet avec un tigre comme passager. Gardien de zoo au Greater Wynnewood Exotic Animal Park puis magicien et prétendant gouverneur, sa véritable intention était de se présenter à la présidence en 2020. Evidemment, il a utilisé ses tigres dans le cadre de sa campagne politique pour convaincre les électeurs. Ses plans sont tombés à l'eau lorsqu'il a été accusé d'avoir engagé un homme pour assassiner Carole Baskin - une militante des droits des animaux qui occupe le second rôle dans le documentaire - et d'avoir tué plusieurs de ses tigres.


#2  "Joe Exotic" est devenue une véritable icône de mode sur les réseaux sociaux
Depuis la sortie du documentaire Au royaume des fauves ce vendredi 27 mars 2020, les mèmes sur "Joe Exotic" ne cessent de fuser sur Internet. Ce qui a capté l'attention des spectateurs : la garde-robe flamboyante du gardien de zoo. De ses jeans délavés - similaires à ceux de la marque Vetements - à ses casquettes de camionneurs en passant par des chemises à carreaux sans manche, "Joe Exotic" est une machine à looks qui a réussi à inspirer Jared Leto : l'acteur a publié sur son compte Instagram un montage où il a mis son visage sur une silhouette de "Joe Exotic". Il faut dire que certaines pièces portées par "Joe Exotic" nous rappellent vaguement celles aperçues dans les défilés Gucci et Versace. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

See ya at 6PM PDT on Twitter ????????#JaredLetoCinemaClub #tigerking

Une publication partagée par JARED LETO (@jaredleto) le


#3 Une histoire pleine de rebondissements 
A la manière du célèbre docu-série de NetflixMaking a Murderer - qui retrace l'affaire Steven Avery - on se demande tout le long qui est le véritable coupable ? Au vu du nombre de rebondissements qui se succèdent, vous finirez cette mini-série en vous demandant qui a piégé qui ? A mi-chemin entre la paranoïa et la raison, "Joe Exotic" en veut au monde entier et ne fait qu'enchaîner les litiges avec les autres acteurs du monde des animaux exotiques, notamment sa pire ennemie Carole Baskin. "Joe Exotic" la soupçonne d’abord d’avoir tué son mari, mais c’est lui qui est condamné en 2019 à vingt-deux ans de réclusion criminelle pour avoir commandité le meurtre de Carole…

#4 Les animaux sont impressionnants 
"Il y a désormais plus de tigres de compagnie aux États-Unis que de tigres sauvages dans le monde", nous dit-on dans les premières minutes du documentaire. Le décor est planté. Dans ce parc à félins dirigé par "Joe Exotic", on trouve bien évidemment des tigres par centaines mais aussi des ours, des éléphants, des lions, des babouins, ou encore des chimpanzés. Malgré l'horrible condition de détention des animaux - dans le premier épisode les oursons ont les yeux fermés parce qu’ils sont épuisés, probablement après avoir été surmenés - "Joe Exotic" se présente comme un amoureux des animaux et nous fait découvrir une multitude d'espèces sauvages. 

#5 Cardi B a lancé une cagnotte pour libérer "Joe Exotic"
Si l'audience reste mitigée sur la préméditation du meurtre de Carole Baskin, Cardi B a clairement choisi son camp. Dans la soirée du 27 mars 2020, la rappeuse a écrit une série de tweets où elle prend la défense de "Joe Exotic". Elle s'est finalement engagée à créer un GoFundMe pour le libérer de prison. Récemment, Joseph Maldonado-Passage, alias "Joe Exotic", a intenté une poursuite de 94 millions de dollars contre l'état américain et Jeffrey Lowe, son ancien associé.

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires