"Les nouvelles aventures de Sabrina" : la bonne série pour les fans d’Harry Potter "Les nouvelles aventures de Sabrina" : la bonne série pour les fans d’Harry Potter

Séries 

"Les nouvelles aventures de Sabrina" : la bonne série pour les fans d’Harry Potter

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mardi 16 Octobre 2018

Elle est de retour. Quinze ans après la fin de "Sabrina l’apprentie sorcière", la lycéenne blonde aux pouvoirs magiques revient sous les traits de Kiernan Shipka. Mais que vaut ce reboot produit par Netflix ?

Oubliez l’adolescente aux bons sentiments. Cette nouvelle version de Sabrina l’apprentie sorcière n’a rien à voir avec la série originale diffusée entre 1996 et 2003 aux Etats-Unis. Plus sombre, elle se rapproche de l'univers de Riverdale. Logique puisque les deux shows partagent le même créateur : Roberto Aguirre-Sacasa. On vous rassure tout de même, ses deux tantes Hilda et Zelda, ainsi que son fidèle chat Salem seront bien de la partie. Mis à part cela, il s’agit d’une toute autre histoire.

Un monde magique presque déjà-vu
Une école des sorciers, un seigneur des ténèbres et des parents disparus mystérieusement, cette Sabrina rappelle beaucoup un autre jeune sorcier mondialement célèbre : Harry Potter. A moitié mortelle, la jeune fille doit décider d’abandonner sa vie pour devenir immortelle. Un parcours semé d’embûches qui semble préoccuper de nombreuses personnes, dont le Père Blackwood qui dirige l’école de sorcellerie. Ce dernier pourrait se révéler aussi complexe que le personnage de Severus Rogue. Sans spoiler, au fil des épisodes, on devine que Sabrina détient un rôle clef dans le monde magique. Mais lequel ? Le scénario semble justement reposer sur son sort hors du commun et mystérieux.

Une héroïne moderne
Féministe, forte, combattante et intelligente, la Sabrina de 2018 est une adolescente bien dans ses baskets et qui ne se laisse pas faire. Elle crée même un club de solidarité entre filles pour défendre ses amies et rend visite régulièrement au proviseur pour améliorer le quotidien de ses camarades harcelées au lycée. Cette Sabrina ressemble plus à la tueuse de vampires Buffy qu'à la sorcière jadis incarnée par Melissa Joan Hart. Bonne nouvelle donc, le personnage central s’est étoffé et prouve que les rôles réservés aux femmes ont bien progressé ces dernières années.

Une belle histoire d’amour et d’amitié
Plus qu’un récit sur le passage à l’âge adulte, Les nouvelles aventures de Sabrina se trouve aussi être une belle histoire d’amour entre Sabrina (Kiernan Shipka) et Harvey (Ross Lynch). Une relation que tente d’empêcher la famille de l’adolescente et pour laquelle cette dernière est prête à faire des gros sacrifices. C’est d’ailleurs dans ces scènes touchantes que Kiernan Shipka, déjà connue pour être la fille de Don Draper dans Mad Men, se montre la plus persuasive. Une chose est sûre, le visionnage des cinq premiers épisodes donne envie de regarder les suivants.

"Les nouvelles aventures de Sabrina", disponible le 26 octobre 2018 sur Netflix.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus