Les amitiés les plus toxiques des séries Les amitiés les plus toxiques des séries

Séries 

"Baby", "You", "Plan Cœur" : les amitiés les plus toxiques des séries par Pierre-Guillaume Ligdamis

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 26 Septembre 2019

Au même titre que les histoires d’amour, les histoires d’amitié sont souvent représentées dans les séries et si beaucoup d’entre elles peuvent sembler idylliques à l’écran lorsqu’on analyse vraiment le fond de certaines relations on se rend compte qu’elles sont en réalité plutôt toxiques.

Lorsque vous avez visionné ces séries, ces amitiés ne vous ont peut-être pas semblés problématiques. Au contraire, vous fantasmiez même sur certaines relations en espérant pouvoir prétendre à la même avec votre BFF. Mais quand on regarde les choses de plus près et que l’on transpose certaines situations dans la vraie vie, on se dit que l’on n’aurait pas forcément tolérer ou apprécier certains comportements venant de nos amis qui se révèlent finalement très toxiques sur plusieurs points. En voici quelques exemples. 

#1 Blair & Serena dans Gossip Girl
Pour tout dire, c’est le duo qui nous a inspiré cet article. Nombreuses sont les personnes qui ont regardé Gossip Girl en rêvant d’une amitié comme celle de B et S. Pourtant lorsqu’on enlève le strass et les paillettes du show, on ne peut pas dire que leur relation était l’une des plus saines. Entre tromperies, trahisons, coups bas, rivalité et guerre d’égo, Blair et Serena ne se sont pas beaucoup épargnées. Dans la série, il leur suffisait d’une boite de macarons ou d’une session shopping pour qu’elles finissent par se réconcilier et passer outre les horreurs qu’elles pouvaient s’infliger mais on n’est pas sûrs que ça fonctionne de cette façon dans la vraie vie.

#2 Beck & Peach dans You
Si on devait évaluer le niveau de toxicité de cette amitié, elle exploserait certainement les compteurs. C’est bien simple il n’y a rien qui va. Dans la série, Beck et Peach sont censées être amies depuis des années mais on se demande bien comment c’est possible. Ultra possessive et manipulatrice, Peach se montre aussi souvent très dure à l’égard de Beck : elle lui donne des leçons, l’infantilise et se permet aussi de la critiquer et de la juger dès qu’elle en a l’occasion. On découvre ensuite au fil de la série que le personnage joué par Shay Mitchell est en fait secrètement amoureuse de sa BFF et complètement obsédée par elle. Vous avez dit malsain ?

#3 Ludovica et Chiara dans Baby
Être complice avec ses amis, ne veut pas dire qu’on doit pour autant les laisser nous influencer négativement. C’est justement le problème de la relation entre Chiara et Ludovica, si au début tout les oppose (l’une est prude et l’autre moins sage), les deux adolescentes ados finissent tout de même par se lier d’amitié assez rapidement davantage pour le pire que pour le meilleur. En réalité, l’une aurait très bien pu tirer l’autre vers le haut mais là c’est plutôt le contraire qui se produit. Chiara se laisse entrainer par Ludo dans ses bêtises et dans des plans vraiment sombres et galères. Les deux copines finiront même par se prostituer pour s’acheter des fringues de luxe. 

#4 Alison et son groupe d’amies dans Pretty Little Liars
Alison Dilaurentis c’est un peu l’amie qu’on ne vous souhaite jamais de rencontrer. Elle est autant problématique avec ses prétendues meilleures amies Aria, Spencer, Hanna et Emily qu’avec toutes les personnes de son lycée, qu’elle n’hésite pas à harceler. Véritable peste égoïste, elle veut toujours prendre le dessus et se placer en leader. La bienveillance ? Elle ne connait pas et elle verra toujours son intérêt propre avant celui des autres. Souvent méchante et cassante, elle n’hésite pas à intimider et tailler ses potes, à les faire se culpabiliser et à leur créer des complexes. On se souvient notamment de plusieurs passages où Alison se moque ouvertement de son amie Hanna en mode bodyshaming et en lui balançant des remarques cruelles sur son poids. Heureusement, elle prendra conscience de ses erreurs au fil des saisons et finira par se racheter une conduite. 

#5 Elsa, Charlotte et Emilie dans Plan Cœur
Cela partait peut-être d’une bonne intention, mais on ne pense pas que l’on apprécierait que nos ami.es prennent l’initiative de nous inscrire sur un site de rencontre à notre insu. Encore moins si elles se permettent carrément d’engager un.e escort pour nous "aider" à aller de l’avant après une rupture. La situation est d’autant plus problématique dans la série, qu’Elsa finit par tomber amoureuse du gigolo que lui ont dégoté ses copines Emilie et Charlotte. Et alors que ces dernières voient très bien que leur amie est en train de développer des sentiments sérieux, elles mettront quand même beaucoup (trop) de temps avant de lui révéler le pot au rose.
 
#6 Susan, Lynette, Gaby et Bree dans Desperate Housewives
On est d’accord pour que nos amis soient honnêtes et francs envers nous. En revanche, on n’apprécie pas quand ils se permettent de juger notre vie sans arrêt et d’émettre constamment un avis sur nos choix. Dans Desperate Housewives, c’est pourtant toujours un peu monnaie courante. Même si Bree, Gaby, Susan et Lynette ont su montrer que leur amitié était vraiment solide et qu’elles étaient toujours prêtes à se soutenir dans les situations les plus délicates, il n’empêche que leur relation pouvait aussi parfois se révéler étouffante. Les quatre voisines étaient si proches qu’elles se permettaient un peu trop de s’immiscer dans la vie privée et l’intimité de l’une et de l’autre en y allant de leurs petits commentaires et de leurs petites opinions parfois déplacées.
 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires