Hippocrate : notre interview "insomniaque" d'Alice Belaidi Hippocrate : notre interview "insomniaque" d'Alice Belaidi

Séries 

Hippocrate : notre interview "insomniaque" d'Alice Belaidi par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 26 Novembre 2018

Petit bout d’actrice semant la pagaille et la bonne humeur dans les comédies françaises, elle démontre un talent énorme dans la série Hippocrate, où elle joue une jeune interne déboulant dans un hosto en plein marasme. Se qualifiant elle-même de "routarde du sommeil", elle nous raconte de quoi ses nuits sont faites.

Dans Hippocrate, vous jouez une interne qui passe parfois trente heures sans dormir. Ça vous arrive dans la vie ?
Oui et le manque de sommeil fait faire parfois de drôles de choses. Un jour j’avais dû prendre plusieurs avions d’affilée sans arriver à dormir. Et une fois arrivée chez moi, j’ai fait une crise de somnambulisme : je me suis réveillée allongée dans mon couloir.
C’est facile de faire semblant de dormir dans un film ?
Non, c’est compliqué. Moi, j’ai les paupières qui battent tout le temps. Il faut dire que c’est difficile de se détendre avec trente techniciens autour de soi. Dans Hippocrate, j’ai justement une scène où je suis censée dormir profondément. Vous me direz si je suis crédible.
Un film culte pendant lequel vous vous êtes endormie ?
Le film Her avec Joaquin Phoenix. La voix de Scarlett Johansson a eu un effet soporifique sur moi.
Une musique qui vous endort ?
Celle qui vient de l’enfance. Moi, c’est Steel Pulse. Quand j’étais petite, ma mère écoutait beaucoup ce groupe de reggae. Aujourd’hui, ça me détend instantanément.
Et pour vous réveiller ?
J’ai le pas de danse facile. Je suis une petite meuf d’1,59 mètre qui ne tient pas en place. Et le matin, sur les plateaux de tournage, j’aime mettre la musique fort pour nous donner la pêche. Bon, j’imagine que ça peut parfois être une agression pour les autres...
De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin pour être bien ?
Ce qui compte pour moi, c’est moins le nombre d’heures que l’heure à laquelle je me réveille. Avant huit heures, je suis mal. J’ai 31 ans et ça ne passe toujours pas. Je ne suis pas du matin.
Alors comment faites-vous quand vous devez vous lever très tôt ?
Eh bien je ne dors pas du tout. Je fais ce qu’on appelle "l’insomnie de veille de rentrée". Ça m’arrive avant chaque premier jour de tournage. Pour chaque film, il y a une sorte de rentrée des classes.
Le "grand sommeil" vous fait-il peur ?
Oui, parfois j’y pense. Mais c’est surtout le "grand sommeil" des gens que j’aime qui m’angoisse.
Aimez-vous regarder les gens dormir ?
Non, je trouve ça malaisant. On fait parfois des trucs chelous quand on dort. Alors je dirais : "Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse."
Vous êtes-vous déjà fait engueuler par quelqu’un que vous aviez réveillé ?
Oui possiblement. Je suis la plus petite d’une grande fratrie. Alors j‘ai dû en réveiller dans ma famille ! En même temps, c’est moi qui rentrais généralement le plus tard, alors je crois que j’ai plus souvent engueulé mes sœurs quand elles me réveillaient.
L’endroit le plus incongru où vous ayez dormi ?
Une morgue, attention, pas une vraie ! Une morgue reconstituée pour les besoins de la série Workin Girls. Elle était si confortable qu’avec ma partenaire, Clémence Faure, on piquait parfois un petit somme entre les prises.
Aimeriez-vous posséder le don de ne pas avoir besoin de dormir ?
Oh non ! Je suis quelqu’un qui kiffe tous les moments de sa vie, dont celui d’aller au lit.

Hippocrate, de Thomas Lilti, sur Canal Plus, à partir du 26 novembre 2018.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus