"Game of Thrones", saison 8 épisode 3 : le récap ! "Game of Thrones", saison 8 épisode 3 : le récap !

Séries 

"Game of Thrones", saison 8 épisode 3 : le récap ! par Emilie Semiramoth

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Lundi 29 Avril 2019

Après dix-huit mois d’une attente insoutenable, pour la dernière saison de la série-monstre, Glamour vous donne rendez-vous chaque semaine pour un débriefing spécial "Game of Thrones". Entre gifs et lol larmes.

Sam a les mains figées, par le froid, par la peur ? On lui colle deux poignards de verredragon dans les mains puis il s’avance tremblant vers la cour du château où tout le monde se prépare. Tyrion a le visage fermé. Bran se fait conduire au bois sacré. Tout le monde est prêt à combattre. Un silence pesant s’impose. La caméra fait un dernier passage en revue des troupes et des vivants avant le carnage. Même Mélisandre vient se joindre à la bataille. Elle utilise sa magie pour enflammer les épées des Dothrakis. À Ver Gris, elle lance un "Valar morghulis" réconfortant ("Tous les hommes doivent mourir") et il lui répond, humble, par un "Valar dohaerys" ("Tous les hommes doivent servir"). Ser Davos l’accueille avec une sérieuse envie de l’étriper, elle le rassure en lui disant que c’est inutile puisqu’elle sera morte avant l’aube. 

Les Dothrakis lancent l’assaut avec leurs épées de feu. Jon et Dany supervisent les opérations sur les hauts de Winterfell. De loin, la nuée des épées de feu s’éteint comme d’un coup de vent... Quelques survivants dont Jorah Mormont reviennent à toute vitesse. La terreur s’empare des visages. L’armée des morts fonce droit sur Winterfell et ses premières lignes. Des zombies à pleine vitesse et affamés. Le carnage commence. Dès les premières secondes, le combat est d’une violence inouïe. Dany vient soulager les troupes en chevauchant son dragon qui cuit sur place quelques brochettes de zombies, Jon à ses côtés sur l’autre monture. Sansa et Arya assistent à la scène effarées. Même dans les airs le combat est rude. Un vent glacé et un épais brouillard viennent saisir les dragons. 

Arya envoie Sansa dans la crypte. Edd, juste après avoir sauvé Sam, se fait empaler. Le décompte des morts a commencé. Sansa arrive dans la crypte. Missandei et Tyrion attendent qu’elle leur donne des nouvelles rassurantes. Son silence parle pour elle. Tyrion boit un coup. 

Sur le terrain, Tormund et Brienne ordonnent le repli. Les survivants courent de désespoir dans la cour du château. Même les Immaculés finissent par céder et se replient. Dany vole dans un brouillard total et ne voit même pas le signal de Ser Davos pour allumer les tranchées. Impossible de les allumer par ce froid sans dragon. Mélisandre, toujours en mode drama queen avec un fort sens de l’apparat, vient à leur rescousse. Mais même sa magie met du temps à fonctionner. La peur dans ses yeux est la première vision terrifiante de ce début d’épisode. Mais elle réussit à allumer les tranchées. Ce qui maintient Winterfell pour un laps de temps hors de danger. 

Dans la crypte, Tyrion boue de ne pouvoir agir. Sansa le ramène à la raison. "Nous aurions dû rester mariés." lui dit-il. "Vous étiez le meilleur de tous." lui rétorque-t-elle. "Quelle idée odieuse !" conclut Tyrion qui a conservé son humour. Mais selon Sansa, ça ne pourrait pas marcher entre eux à cause de sa loyauté envers la Reine dragon. Ce qui fâche Missandei, fidèle parmi les fidèles.

Dans le bois sacré, Bran et Theon attendent le Roi de la Nuit. Theon cherche encore le pardon de Bran après sa trahison. Bran lui apporte le réconfort dont il a besoin. Il entre aussitôt en transe pour voir la situation. On y découvre le Roi de la Nuit chevauchant Viserion. Glaçant. 

Au château, les morts finissent par se jeter dans le feu pour le traverser. On sonne la phase 2 de cette longue nuit. Jon aperçoit le Roi de la Nuit et se lance à sa poursuite. Les morts commencent à escalader les remparts. Jaime se retrouve en difficulté. Brienne vient à son secours. 

Les morts sont dans l’enceinte du château. Le Limier fait une crise d’angoisse. On rappelle qu’il a une phobie du feu et ça brûle de tous les côtés. Arya entre en scène. Légère, fluide. Radicale. Clegane (le vrai nom du Limier) est toujours bloqué. 

Dans la cour du château, Lady Mormont - notre petite chouchoute d’un mètre trente - est au milieu de ses hommes et constate l’impossibilité de cette situation dantesque. Le géant glacé fait son entrée et la balaie d’un revers de la main. Dur. Dans un ultime geste de bravoure qui la caractérise si bien, la petite Mormont se lance hurlante et arme à la main sur le géant. Alors qu’il la saisit et la broie dans sa grosse paluche, elle lui crève un œil dans un dernier geste héroïque. Il s’effondre. La minus a abattu le géant. Petite satisfaction malgré un gros coup dur.

Dans les airs commence un autre combat qui s’annonce mortel et qui se joue à chevauchée de dragons. Viserion attaque ses frères de son feu glacé.

Arya a une vilaine blessure au front. Elle parcourt l’intérieur du château. On se retrouve dans un vrai film de zombies avec une tension insoutenable. Elle se retrouve cernée dans une pièce où les morts rôdent à la recherche de vivants. La séquence cauchemardesque du trailer où on la voit courir apeurée dans les couloirs du château est arrivée.

Dans la crypte, Varys a la tête de quelqu’un qui est coincé devant des toilettes fermées. 

Le Limier a repris ses esprits grâce à Beric qui lui a montré une Arya en difficulté. À sa recherche dans le château, ils la sauvent in extremis. Beric se fait cribler de coups d’épées par les morts. Clegane file avec Arya sous le bras tandis que Beric rend son dernier souffle. Retrouvailles entre Arya et Mélisandre qui s’étaient rencontrées lors de la saison 3. Cette dernière, qui figure sur la kill list d’Arya, lui rappelle ce qu’on dit au Dieu de la Mort. "Pas aujourd’hui" répond Arya qui file aussitôt avec un plan en tête.

Le Roi de la Nuit chevauchant Viserion attaque direct Winterfell et son château au feu glacé. Jon lui rentre dedans. Les frères dragons ne se font pas de cadeau. Le Roi de la Nuit, sa lance à la main, est prêt à empaler Jon une bonne fois pour toutes. Dany vient à son secours et le Roi de la Nuit tombe de sa monture, le visage toujours stoïque même quand il fait une chute d’une dizaine de mètres… Viserion tombe sous un coup de mâchoire de son frère. 

Du haut de son dragon, Dany retrouve le Roi de la Nuit qui a regagné la terre ferme. Elle ordonne à son dragon de le brûler. La créature de feu donne tout. Jon, lui aussi à terre, s’approche pour constater la victoire. Mais le Roi de la Nuit est toujours intact au milieu des flammes, un petit sourire narquois en coin. Jon sort son épée, prêt à l’achever.

Le face à face tant attendu va enfin avoir lieu. Le Roi de la Nuit se retourne pour faire face à Jon, façon western. Pas fair-play pour deux sous, il ressuscite à son compte tous les morts du champ de bataille. Jon fonce droit sur lui, en regardant super inquiet autour de lui avant que les morts ne se réveillent. Des paupières s’ouvrent laissant apparaître les yeux bleus des morts. Jon accélère. Il n’atteindra pas le Roi de la Nuit. À seulement quelques mètres de son objectif, des dizaines de morts lui font déjà obstacle. Il est cerné. 

En haut des remparts, Jaime voit les morts se lever. Lady Mormont elle aussi se réveille les yeux bleus... Puis un dothraki. Puis Edd.

Dans la crypte, les morts creusent les murs et entrent. Dans le bois sacré, les morts lancent l’assaut sur Theon et ses hommes. Sur le champ de bataille, Jon combat seul l’épée à la main. D’un coup de feu, Dany et son dragon viennent le sauver. Il court en direction de Bran. Dany se fait surprendre par les morts qui se jettent sur son dragon. Assailli, il ne parvient pas à se dégager. Dany tombe à terre. Seule. Jorah Mormont arrive à sa rescousse. Toujours bien le plan du type pétri d’amour quand on est en danger.

Jon rentre dans Winterfell. Il passe devant Sam encore vivant mais en mauvaise posture. Il ne s’arrête pas. L’heure n’est plus aux sentiments. Dans le bois sacré, Theon arrive à court de flèches. 

Dans la crypte, les morts se jettent sur les femmes et les enfants. Tyrion et Sansa sont planqués derrière une stèle. Magnifique, Sansa sort son poignard en verredragon. Tyrion fait de même. Les deux de regardent complices et désespérés. C’est beau. Gentleman, il lui embrasse la main. 

Dans la cour du château, Jon est perdu. Viserion vient faire des dégâts. On le croyait mort ! Sur le champ, Dany et Jorah se battent côte à côte épée à la main. 

Sur le terrain, dans le château, dans la crypte, tout le monde est acculé. Une petite musique douce a l’air de donner le glas. Le Roi de la Nuit et ses généraux avancent vers Bran. Theon est son dernier rempart. "Theon. Tu es un homme bon" lui dit Bran. "Merci" Les larmes coulent sur le visage de Theon. Armé de sa lance, il fonce droit sur la mort, droit sur le Roi de la Nuit, lequel se saisit de son arme et l’empale direct. Alors que Theon agonise, le Roi de la Nuit s’avance vers Bran. Quand il s’apprête à se saisir de son épée, Arya lui saute dessus par derrière. Toujours un temps, d’avance, il se retourne et la saisit au cou. Arya lâche son poignard en acier Valyrien et le rattrape de son autre main. Et l’enfonce dans le flanc du Roi de la Nuit. Il explose en petits morceaux. Et l’Armée des Morts avec. Tous les morts s’écroulent. Jon, qui faisait face à Viserion, est hébété. Jorah rend son dernier souffle. Dany est en larmes. Son dragon vient à son chevet pour la consoler.

Arya a sauvé Bran. Elle a sauvé le monde des vivants. 

Mélisandre, toujours drama queen, sort du château et laisse sa cape rouge. Elle avance seule vers l’horizon sous les yeux de Ser Davos. Elle se défait de son collier magique qui donnait l’illusion de sa jeunesse et de sa beauté. En quelques secondes, elle se transforme en vieille femme qui s’effondre juste avant les premiers rayons du soleil. Générique.

Verdict. Alors que les deux épisodes précédents nous laissaient clairement sur notre faim côté action, celui-ci a rempli sa mission avec brio. Dirigé comme un vrai film d’horreur, cet épisode s’impose sans conteste comme l’un des meilleurs de la série. La tension comme l’angoisse nous auront étreints du début à la fin, sans le moindre répit. Beaucoup de personnages chers à notre cœur sont tombés. Mais toujours avec panache et en héros. Maigre consolation mais petite consolation quand même. Surtout, Arya s’impose sans qu’on l’ait vu venir, comme l’héroïne ultime. Alors qu’on attendait Jon voire peut-être Danaerys sur ce terrain. La tueuse implacable, l’adolescente qui vient tout juste de connaître la chaleur des bras d’un homme, vient de sauver l’humanité. On n’a qu’un mot. Grandiose.

Game of Thrones, saison 8. Sur OCS City.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires