"Desperate Housewives" : le tournage de la mythique série a été un enfer "Desperate Housewives" : le tournage de la mythique série a été un enfer

Séries 

"Desperate Housewives" : le tournage de la mythique série a été un enfer par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 8 Septembre 2019

Alors que Felicity Huffman, alias Lynette Scavo dans "Desperate Housewives", doit rendre des comptes à la justice américaine, ses ami.e.s volent à son secours et n’hésitent pas à balancer les secrets de fabrication de la série. Le moins que l’on puisse dire, c’est ce que ce n’est pas très glorieux.

Caprices de stars, crêpages de chignon et même bizutage, le tournage de Desperate Housewives n’a visiblement pas été un long fleuve tranquille. Pire : à en croire certain.e.s, il a même été désastreux. 

Depuis quelques semaines, Felicity Huffman fait la une de tous les magazines people après des accusations de fraude. L’interprète de Lynette Scavo aurait versé de grosses sommes d’argent à des universités américaines pour faciliter la scolarité de ses deux filles, Sofia et Georgia. Une escroquerie dont vient de se rendre compte la justice américaine qui étudie désormais le dossier. L’actrice risque jusqu’à un mois de prison ferme mais elle a n’a pas dit son dernier mot. Elle a donc demandé à ses proches d’écrire des lettres de recommandation pour vanter ses mérites. Sauf qu’en plaidant sa cause, certain.e.s n’ont pas hésité à accuser d’autres membres de l’équipe.


Une actrice "problématique"

Marc Cherry, le créateur de la série, est le premier à avoir parlé. Dans sa lettre rendue publique il a déclaré que "l’un des membres du casting était problématique". "C’était une grosse star qui avait des soucis de comportement. Tout le monde faisait au mieux pour bien s’entendre avec cette femme. Mais c’était impossible. Et la situation n’a fait que s’empirer. À un moment, pendant le tournage de la saison 7, elle avait même décidé de ne plus adresser la parole aux autres membres du casting. Elle ne communiquait qu’avec les réalisateurs, qui devaient faire passer les messages aux autres actrices. Je m’en suis rendu compte, et j’en ai parlé à Felicity. Elle a souri, et m’a dit : ‘Ce n’est pas parce que cette femme veut être désagréable que je dois de mon côté ne pas être polie’", a-t-il expliqué sans jamais ne citer personne. 

Du bizutage sur le tournage 

Eva Longoria a elle aussi récemment pris la parole. Et ces déclarations ne sont pas preuves de bonne ambiance sur le plateau de Desperate Housewives, bien au contraire. Celle qui joue Gabriella Solis à l’écran a expliqué que l’une de ses collègues la bizutait. "J’avais en horreur les jours où je devais aller travailler avec cette personne, parce que c’était de la torture", a-t-elle confié, tout en précisant qu’elle avait toujours pu compter sur le soutien et la gentillesse de Felicity Huffman. Elle précise même : "Elle lui a dit ‘assez’ et tout s'est arrêté. Felicity pouvait sentir que j'étais angoissée même si je ne me suis jamais plaint et que je n'ai jamais mentionné être victime d'abus à quiconque". L’actrice a même été jusqu’à dire que sans sa camarade de jeu, elle n’aurait "pas survécu à ces 10 années de tournage"

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires