"13 Reasons Why" : une saison 3 sur la bonne voie "13 Reasons Why" : une saison 3 sur la bonne voie

Séries 

"13 Reasons Why" : une saison 3 sur la bonne voie

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 23 Août 2019

Moyennement convaincues par la saison 2, on se lançait à reculons dans un binge-watching de ces nouveaux épisodes de "13 Reasons Why". Mais finalement, ils ne sont pas si mal. Explications.

Encore hantée par le personnage d’Hannah Baker, la saison 2 de 13 Reasons Why semblait vouloir se racheter après la polémique autour de la scène de suicide très graphique (depuis retirée par Netflix après un mea cupla). Surtout, sa volonté de faire apparaitre Katherine Langford, la révélation de la série, a plombé son intrigue qui paraissait tourner en rond et trop en faire. C’est certainement la grande force de ces nouveaux épisodes, tirer un trait sur l’histoire de l’adolescente. Logique puisque tout avait déjà été dit à son sujet.

Cette saison 3 commence pourtant en plein chaos huit mois après le dernier épisode. Rappelez-vous, le lycée de Liberty avait échappé à la tuerie que planifiait Tyler. Bien rythmé, à l’image de la saison entière, le premier épisode s’ouvre sur la disparition de Bryce Walker, l’étudiant populaire qui avait violé grand nombre de ses camarades en toute impunité. Ce scénario rappelle bien sûr celui d’Elite, dans lequel le spectateur comprend peu à peu les éléments qui ont conduit à la mort d’une élève d’un lycée huppé d’Espagne. Ici, l’enjeu est tout aussi clair : comment a disparu Bryce Walker et pour quelles raisons ? Durant l’enquête qui mène au coupable, tout le monde est suspecté (surtout Clay Jensen) et de nombreuses révélations sont disséminées pour ne jamais s’ennuyer.

Un nouveau personnage
De la même façon qu’Hannah était la narratrice de la saison 1, une nouvelle voix se charge de raconter les faits dans cette troisième saison. Cette fois-ci, il s’agit d’un nouveau personnage : Ani Achola (incarnée par Grace Saif). Arrivée il y a quelques mois au lycée de Liberty, cette élève relate sa version de l’histoire lors d’un interrogatoire au poste de police. Dès le début pourtant, le spectateur réalise que sa réalité n’est pas tout à fait fiable. A l’aide de flashbacks, ses paroles sont confrontées à ce qui s’est vraiment passé. Personnage central de la saison, elle forme un duo avec Clay Jensen à la recherche du coupable du meurtre de Bryce Walker.

Apporter un peu d’humanité
A travers Ani Achola, le personnage de Bryce Walker se révèle un peu plus. Fil conducteur de la saison, sa disparition permet de creuser sous la surface et découvrir l’homme derrière le coupable. Ce mécanisme dénué de jugement profite aussi aux autres personnages qui ne se définissent plus seulement par leur statut de victime par exemple, à l’image de Jessica ou de Chloé. De nouveaux thèmes – la masturbation féminine, l’avortement, l’homosexualité refoulée – font leur apparition. Et si ses passages sont très didactiques, on salue le message en filigrane qui se dessine tout au long de la saison : on peut se sortir de toutes les situations quand on est bien entouré.
 

"13 Reasons Why" saison 3, disponible sur Netfix.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires