"13 Reasons Why" : selon une étude, la série aurait un impact négatif sur les ados fragiles "13 Reasons Why" : selon une étude, la série aurait un impact négatif sur les ados fragiles

Séries 

"13 Reasons Why" : selon une étude, la série aurait un impact négatif sur les ados fragiles

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 23 Novembre 2018

Depuis sa diffusion en 2017 sur Netflix, "13 Reasons Why" compte autant de fans hardcore que de détracteurs, qui l’accusent de rendre le suicide glamour. Une récente étude apporte de l’eau à leur moulin...

Si 13 Reasons Why a su séduire un large public d’adolescents et de jeunes adultes, la série Netflix est aussi sous le feu des critiques depuis le début de sa diffusion, en mars 2017. Produite par la chanteuse Selena Gomez, elle suit des lycéens bouleversés par le suicide de leur camarade Hannah Baker. Avant de mettre fin à ses jours, celle-ci a enregistré treize cassettes, destinées à chaque membre du groupe pour expliquer son geste et les confronter à leur rôle dans sa vie (et sa mort). Un thème difficile, traité sans le recul nécessaire, selon les détracteurs de la série, notamment l'Association nationale des psychologues scolaires, aux Etats-Unis. Selon eux, le suicide est romancé dans 13 Reasons Why, voire rendu glamour, et des scènes peuvent avoir un impact désastreux sur le jeune public – notamment celles montrant des viols, ou encore la séquence où l’on voit Hanna Baker se suicider.
 

Face aux critiques, Netflix avait mis en place en 2018 un dispositif sur le site de la série, pour permettre aux spectateurs de contacter des organismes d’assistance, et avait diffusé des spots de prévention avant chaque épisode. Mais à quelques mois de la diffusion de la saison 3, pas sûr que cette politique suffise, une étude venant alimenter les craintes des détracteurs du show. Des chercheurs de l’Université du Michigan ont en effet voulu savoir si il pouvait avoir un réel impact négatif sur les jeunes les plus fragiles. Pour se faire, ils ont interrogé des ados entre 13 à 17 ans, tous traités dans un service d’urgence psychiatrique. Et parmi les 43 ayant regardé la première saison, la moitié a déclaré que le show augmentait leur risque de mettre fin à leurs jours…
"Notre étude ne confirme pas que cette série provoque des suicides, mais que nous devrions absolument nous préoccuper de son impact sur les jeunes vulnérables et impressionnables", affirme le Docteur Victor Hong, principal auteur de ce travail, publié dans la revue Psychiatric Services le 20 novembre 2018. Celui-ci appelle à ce que d'autres études soient menées sur le sujet, et conseille que l'on prenne en compte un autre point de l’enquête : le fait que les jeunes ayant participé disent avoir regardé la série seuls, et être plus susceptibles de discuter de leur ressenti avec leurs amis (81%) qu’avec un parent (35%). En cas de vulnérabilité psychologique, et en entendant d'avoir davantage de données sur le sujet, il serait donc préférable de visionner13 Reasons Why avec un adulte de confiance.

C.C-M.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus