Vive le cul sur Arte grâce au film "21 nuits avec Pattie " ! Vive le cul sur Arte grâce au film "21 nuits avec Pattie " !

News

Vive le cul sur Arte grâce au film "21 nuits avec Pattie " ! par Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 15 Juin 2020

Peut-on tourner une fiction qui évoque à la fois le travail du deuil et l’amour du sexe ? Oui, dix fois oui répondent les frères Larrieu dans une merveille diffusée ce mercredi 17 juin sur Arte. Un film où Karin Viard et Isabelle Carré s’en donnent à cœur joie et nous emballent.

Bientôt l’été - enfin ! - après plusieurs mois de crise sanitaire qui nous ont mis le moral et (parfois) la libido à zéro… En attendant la trêve estivale, vous désirez retrouver foi dans les plaisirs épicuriens de l’existence ? Alors ne ratez pas mercredi sur Arte la diffusion de 21 nuits avec Pattie, un film de 2015 où Arnaud et Jean-Marie Larrieu, les frères les plus extravagants du cinéma mondial, cisèlent une pépite 100% insolente et rendent hommage aux désirs sensuels dans tous leurs états.

Le début du film ne semble pourtant rien promettre de guilleret puisque l’on découvre Caroline, la quarantaine, qui se rend dans le Minervois pour enterrer sa mère passée de vie à trépas. Sur place, l’héroïne, dépressive et coincée, rencontre des personnages plus étranges les uns que les autres. Au cœur de cette communauté bizarroïde : la rayonnante Pattie qui passe son temps à raconter sa vie sexuelle agitée et ne pense qu’à une chose : bouffer la vie par tous les bouts comestibles et séduire tous les mecs de passage. Bientôt, tout s’emballe : le cadavre de la défunte disparaît, un étrange écrivain apparaît et Caroline, troublée au plus profond par son deuil et par les confidences de Pattie, sent son corps frétiller de nouveau après de longues années d’abstinence.

Difficile de faire plus audacieux… Dans 21 nuits avec Pattie, les frères Larrieu, experts en fictions saugrenues, s’en donnent à cœur joie en racontant le réveil d’une femme à l’existence et aux plaisirs sensuels. Un des films antérieurs des Larrieu s’appelait Peindre ou faire l’amour. 21 nuits avec Pattie, lui, pourrait tout aussi bien s’intituler S’en fout la mort et vive le cul, tant les frangins déchainés nous entrainent dans une enivrante sarabande de l’esprit et des sens. Une sarabande où les deux actrices principales, Isabelle Carré (Alice) et Karin Viard (Pattie), s’amusent comme des folles pour notre plus grand plaisir.

Pour conclure cette chronique, on s’autorise l’évocation d’un souvenir perso. Quelques mois après la sortie du film des Larrieu sur les écrans, on interviewait Karin Viard dans un bar d’hôtel parisien. A la fin de l’entretien, une jeune inconnue s’approche de l’actrice et, d’une douce voix, lui dit : "Chère Karin, je ne vous remercierai jamais assez d’avoir joué dans 21 nuits avec Pattie, car ce film m’a réconcilié avec le sexe". Peut-on imaginer plus beau compliment ?
21 nuits avec Pattie, de Arnaud et Jean-Marie Larrieu, avec Karin Viard, Isabelle Carré, André Dussollier… Diffusion sur Arte le mercredi 17 juin à 20 h 55

 

Olivier De Bruyn

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires