‘Qui se dévoile gagne’ : pourquoi on ne regardera pas la nouvelle émission de Strip-Tease de TF1 ‘Qui se dévoile gagne’ : pourquoi on ne regardera pas la nouvelle émission de Strip-Tease de TF1

News

‘Qui se dévoile gagne’ : pourquoi on ne regardera pas la nouvelle émission de Strip-Tease de TF1

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Lundi 22 Juillet 2019

Une nouvelle émission débarque sur TF1 à la rentrée et il s’agit d’une émission de strip-tease. Inspirée d’un concept britannique, des personnalités vont pratiquer "l’art de l’effeuillage" à des fins caritatives et ça nous dérange. Voilà pourquoi.

On l’a appris ce week-end, Alessandra Sublet va prendre le lead d’une émission télé à la rentrée. Si la nouvelle aurait pu être bonne, c’était avant de savoir le concept du show, inventé au Royaume-Uni. Du nom de ‘Who Bare Wins’, traduit par "Qui se dévoile gagne", il s’agit d’une émission de télé-réalité qui réunit 16 personnalités (huit femmes, huit hommes). Chaque groupe a une semaine pour préparer un strip-tease qu’ils présentera ensuite sur scène, en prime-time à la télé. Il a été inspiré par le film Full Monty. Le but ? Il s’agirait de sensibiliser les téléspectateurs aux cancers de la prostate et du sein… Bref, le programme a été acquis par la société de production de Arthur, Satisfaction, et on s’attend au pire. Voilà pourquoi. 

#1 On pensait être passés à autre chose
Si nous avons dit "au revoir" aux danseuses à moitié nues du Plus Grand Cabaret du Monde, ce n’est pas pour retrouver sensiblement la même chose sur une chaîne concurrente. Si c’était "normal" dans les années 1990 de voir une femme se déshabiller à la télé (RIP Cocoricocoboy et sa playmate qui ont quittés l'antenne en 1987), nous ne sommes pas sûrs que la pilule passe réellement aujourd’hui. De notre côté en tout cas, non, surtout en prime time sur la première chaîne.

#2 On ne voit pas le lien entre le strip-tease et les cancers du sein et de la prostate
Face à ce détail, on l’avoue, nous nous sommes imaginés une salle de réunion avec des hommes qui tentaient de justifier le concept de l’émission. Et de chercher à éviter les critiques... Comment sortir un discours à visée pédagogique ou de sensibilisation au cancer en montrant des gens se déshabiller ? On cherche encore. 

#3 On n’est pas sûrs qu’un message bienveillant en ressortira
Si le message est sensé être bodypositive et émancipateur, on n’est pas convaincus par la manière dont cela se fera. Il est nécessaire que tous les physiques soient représentés et que l’on ne se contente pas de sélectionner des célébrités aux mensurations de podium. Dans le cas où l’on a cette l’inclusivité, il faudra aussi éviter aux équipes de tourner les participants au ridicule sous prétexte de faire rire et d’amuser la galerie. D’encourager à la moquerie et au sexisme, en somme. Un problème récurrent dans les émissions de Arthur et de télé-réalité, et que l’on n’a pas du tout envie de soutenir. 

#4 On est face à un problème d’hypersexualisation 
En séparant les hommes des femmes, la production encourage à la sexualisation de la pratique du strip-tease et tombe dans le panneau. Si l’on est admiratifs de l’art de l’effeuillage, de la pole dance ou encore du cabaret, nous redoutons néanmoins que le principe de l’émission ne tourne autour d’un plaisir voyeuriste à visée sexuelle. 

#5 On n’a pas envie de voir des gens se déshabiller
Soyons honnêtes, qui a envie de voir des gens connus se déshabiller à la télé ? Pas nous en tout cas, et c’est en partie pour ça que l’on ne regardera jamais cette émission. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires