festival israélo-palestinien la bellevilloise paris week end 13 14 juin musique culture

News

"Pèlerinage en décalage" : le festival israélo-palestinien revient

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Vendredi 12 Juin 2015

Les 13 et 14 juin, c’est à la Bellevilloise que ça se passe. Organisé par Inès Weill-Rochant et Kenza Aloui, "Pèlerinage en décalage" est le premier festival israélo-palestinien, qui se déroule à Paris. Une belle occasion de rassembler les peuples.

 

Entre Inès Weill-Rochant et Kenza Aloui, c’est une affaire qui fonctionne. L’une est juive, l’autre musulmane et toutes les deux ont eu la même ambition : organiser un festival réunissant une trentaine d’artistes israéliens et palestiniens. Baptisé Pèlerinage en décalage, la première édition a eu lieu l’an dernier et avait réuni plus d’un millier de personnes. Suite à ce succès, les deux amies ont aussitôt choisi de lancer un deuxième rendez-vous, qui se tiendra les 13 et 14 juin, à la Bellevilloise, dans le 20ème arrondissement de Paris. L’événement réunit des photographes, cinéastes, sculpteurs et slameurs, d’origine israélienne et palestinienne. Financé à 100 % par le crowdfunding (financement participatif), Inès et Kenza s’étaient d'abord fixé un objectif de 5 000 euros, une somme qu’elles ont largement dépassé. Indépendant et gratuit, ce rendez-vous culturel réunit tout le monde, peu importe d’où l’on vient.

Le pèlerinage en décalage, samedi 13 et dimanche 14 juin à la Bellevilloise, 19-21 Rue Boyer, Paris 20ème. De 12 h à 00 h. Plus d'infos ici.

 

Léa Cardinal

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus