Netflix : partager un compte pourrait bientôt devenir impossible Netflix : partager un compte pourrait bientôt devenir impossible

News

Netflix : partager un compte pourrait bientôt devenir impossible par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

1 minute

Publié le Dimanche 13 Janvier 2019

Un mot de passe, plusieurs utilisateurs : la pratique du partage de compte est courante. Et si elle profite à nos porte-monnaie, Netflix, Spotify et tous les autres géants du web ne peuvent pas en dire autant. Un problème qu’une intelligence artificielle britannique propose aujourd’hui de régler.

Mise à jour du 15/01/2019 : L’affaire avait suscité l’indignation des internautes et pourtant… elle était fausse ! Rassurez-vous, Netflix n’interdira pas de sitôt le partage de compte. Le magazine Numerama explique que cette info, divulguée sur les tous les sites (dont le nôtre, on l’avoue) ce week-end, est en vérité une fake news. Le patron de Netflix, qui avait d’ailleurs indiqué dans une interview en 2016 que cette pratique ne le dérangeait pas, aurait d’ores et déjà la possibilité de savoir quels utilisateurs partagent leurs codes. Vous pouvez souffler. 

Voilà qui ne fait vraiment nos affaires. Si le partage de compte est devenu banal, il se pourrait bien que son règne prenne fin très rapidement. La faute à l’entreprise britannique Synamedia, qui lors de la dernière édition du CES de Las Vegas, a présenté une intelligence artificielle ultra sophistiquée. Une technologie, appelée Credentials Sharing Insight, qui serait bel et bien capable de détecter les personnes qui partagent leurs comptes Netflix, Spotify et Canal+ avec leurs amis. Car si l’astuce est très économique pour les utilisateurs, elle n’en reste pas moins un véritable manque à gagner pour toutes ces grandes entreprises. Une perte d’argent qui pourrait aujourd’hui se chiffrer à plus d’un million d’euros. Pour le moment, l’intelligence artificielle dernier cri est encore en phase de test dans plusieurs groupes (dont Synamedia ne veut pas communiquer le nom), mais si le logiciel s’avère efficace, il pourrait rapidement être mis en place sur nos applications fétiches. Autrement dit, profitez de vos comptes gratuits tant qu’il en est encore temps. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires