Netflix dévoile une catégorie « Black Lives Matter » en soutien au mouvement Netflix dévoile une catégorie « Black Lives Matter » en soutien au mouvement

News

Netflix dévoile une catégorie "Black Lives Matter" en soutien au mouvement

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 11 Juin 2020

Netflix vient de prendre les devants répondant au regain d’intérêt des internautes pour visionner des films qui mettent en avant les injustices raciales, la discrimination et le racisme systémique aux États-Unis.

Ce 10 juin 2020, Netlfix a lancé une nouvelle catégorie nommée "Black Lives Matter". Le géant du streaming a publié plusieurs commentaires à ce sujet sur Twitter : "En prenant en compte qu'un changement systémique va prendre du temps, nous commençons déjà par mettre en lumière des narrations puissantes et complexes sur l’expérience Noire".

Ainsi, cette sélection compte à ce jour 48 œuvres – films, documentaires, spectacles, séries – "soigneusement sélectionnées", que la plateforme annonce garder de façon permanente. On y retrouve par exemple, 13th ou When They See Us de Ava Duvernay, Moonlight de Barry Jenkins mais aussi la série Orange Is the New Black ou Becoming, le documentaire sur Michelle Obama. La liste complète est disponible via ce lien.  

Cette sélection arrive au moment où un autre film sur Netflix, The Help (La couleur des sentiments) adapté du roman de Kathryn Stockett, a atteint des records de visionnage en plein milieu des vagues de protestation contre les violences raciales. Une sorte de catharsis émotionnelle mal orientée. Le fait, que des spectateurs se ruent sur une histoire, écrite, adaptée et tournée par des Blancs a suscité la controverse et des interrogations de la part d’écrivains et activistes Afro-Américains. L'actrice Bryce Dallas Howard, qui tient l’un des rôles principaux dans le film, est même intervenue pour équilibrer le débat. Elle a rappelé que cette histoire est "une fiction racontée sous le regard d’un personnage blanc et créée essentiellement par des scénaristes blancs". Sans oublier d'ajouter : "Nous pouvons ensemble aller plus loin".

Hasitha Ratnayake

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires