Le nombre de premiers rôles féminins au cinéma a baissé en 2017 Le nombre de premiers rôles féminins au cinéma a baissé en 2017

News

Le nombre de premiers rôles féminins au cinéma a baissé en 2017

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Malgré ce que l’on pourrait croire, les héroïnes féminines ont été moins nombreuses au cinéma en 2017. C'est en tout cas ce qu'avance une étude ayant analysé les 100 films qui ont le mieux marché l'année dernière.

L’année dernière, les premiers rôles des 3 films ayant remporté le plus d’argent au box-office - La Belle et la Bête, Star Wars : Les Derniers Jedi et Wonder Woman - étaient tenus par des femmes. D’ici à imaginer que les héroïnes féminines étaient de plus en plus nombreuses il n’y avait qu’un pas…Qu’on ne franchira pas. Au contraire.

D’après une étude publiée par Martha M. Lauzen, directrice exécutive du centre d’étude de la représentation des femmes à la télévision et au cinéma eux Etats-Unis (Center for the Study of Women in Television and Film), les hommes sont toujours plus présents dans les premiers rôles. Pour mener à bien ses recherches, la chercheuse a analysé plusieurs aspects des 100 films ayant fait le plus de bénéfices en 2017. Résultat ? En moyenne, 58 % des interprètes étaient masculins, 24 % féminins et 18 % des ensembles mixtes. Le constat est le même du côté des premiers rôles : 63 % d’entre eux ont été confiés à des hommes contre 37 % pour les femmes. Pire, le cinéma les préfère muettes : seulement 34 % d’entre elles ont eu le droit à des répliques, alors que 66 % des hommes pouvaient parler à l'écran.

Cependant, et c’est probablement le seul point positif mis en avant par l'étude, malgré la baisse du nombre de premiers rôles attribué à des femmes (24 % en 2017 contre 29 % en 2016), la présence de personnages féminins étaient lui en hausse par rapport à 2016 (34 % en 2017 versus 32 % en 2016). Sans surprise, les clichés de genre véhiculés par les films, eux, sont encore loin d’avoir disparu. Les femmes occupent toujours des professions en lien avec le social, la religion, ou la vie d’employé, alors que les personnages masculins sont des criminels, politiciens ou occupent des postes à responsabilité.

Avec les sorties au ciné cette année de Pentagone Papers, Moi, Tonya, Lady Bird, Tomb Raider, ou encore Ocean’s Eight, on espère bien que la tendance va s’inverser. Réponse en 2019.

G.V.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus