La créatrice de "Friends" regrette les blagues homophobes présentes dans la série La créatrice de "Friends" regrette les blagues homophobes présentes dans la série

News

La créatrice de "Friends" regrette les blagues homophobes présentes dans la série

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Lundi 6 Mai 2019

C’est dans une interview donnée dans "USA Today" que Martha Kauffman a confié regretter la présence de blagues homophobes. La série était sous le feu des critiques depuis son arrivée sur Netflix en 2017.

"C’est mon plus gros regret". Dans une interview donnée à USA Today, Martha Kauffman, co-créatrice de Friends, s’est confiée sur la série culte qui fête ses 25 ans cette année. Ce qu'elle regrette ? La présence de blagues homophobes, transphobes et intersexophobes dans la série.

En ligne de mire, un épisode spécifique de la saison 8 nommé Celui qui faisait courir la rumeur. Le personnage joué par Brad Pitt raconte qu’au lycée, Ross et lui ont fait courir la rumeur que Rachel est hermaprohodite. Ce qui a conduit à un sketch rempli de blagues oppressives. "Si je devais refaire l’épisode avec Brad Pitt, je n'aurais pas écrit cette partie sur l'hermaphrodite", a indiqué Martha Koffmann.

Dans cette interview, elle évoque également le personnage de Chandler, qui refuse notamment de nommer son père biologique par son prénom, Helena, devenue drag queen à Las Vegas, et continue de le mégenrer.  "Je pense qu’à l’époque, nous n’avions pas les connaissances sur les personnes transgenres, je ne suis pas sûre que nous ayons utilisé les termes appropriés", a continué la productrice.

Depuis son arrivée sur Netflix en 2017, de nombreux spectateurs ont critiqué une série perçue par les millenials comme sexiste, homophobe, transphobe, grossophobe ou encore, peu inclusive. En tout cas, Matha Kauffman a assuré une chose : "À chaque fois que je regarde une épisode, il y a quelque chose que j'aimerais pouvoir changer." Noté.

Christelle Murhula

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires