The Sherlocks en concert à Manchester

Il s’invente cousin du chanteur sur Wikipédia et...

Concert : il s’invente cousin du chanteur sur Wikipédia et finit en loges VIP

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Mercredi 15 Février 2017

Lors d’un concert, un fan du groupe britannique The Sherlocks a édité sa page Wikipédia de façon à se faire passer pour le cousin du chanteur. Une idée saugrenue mais brillante puisqu’il a fini le concert en zone VIP.

C'est une histoire incroyable qu'Adam Boyd, jeune anglais, a rapporté sur sa page Facebook. Elle fait le tour du monde de la Toile depuis le week-end dernier. Arrivé en retard et mal placé à un concert, il a eu une idée complètement folle mais lumineuse pour se retrouver aux premières loges du show du groupe The Sherlocks.

Dans un post sur le réseau social, il raconte : "J’étais bourré et j’ai édité la page Wikipédia du groupe pour dire que j’étais de la famille, et ça a marché ! Grâce à ça, j'ai pu aller en loge VIP !" Le jeune homme a ainsi écrit sur l’encyclopédie en ligne qu’il était le cousin du chanteur et qu’il a même inspiré le premier single du groupe, intitulé "Live For The Moment".


"J’ai encore du mal à y croire", raconte Adam Boyd au tabloïd anglais The Sun. "J'ai vu l'entrée de la zone VIP et j'ai dit à mes amis «je vais essayer d'y accéder»."

L’historique des modifications de la page Wikipédia du groupe permettait bien de vérifier que celle-ci a été changée le soir du concert, bien qu'aujourd'hui celle-ci soit revenue à la normale.

Maylis Casse

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus