Facebook pourrait avoir enregistré vos appels et SMS sans vous prévenir Facebook pourrait avoir enregistré vos appels et SMS sans vous prévenir

News

Facebook pourrait avoir enregistré vos appels et SMS sans vous prévenir par Géraldine Verheyen

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Dimanche 25 Mars 2018

Sur Twitter, un jeune homme néo-zélandais a publié son historique de navigation sur Facebook dans lequel il a remarqué que le réseau social a enregistré tous ses coups de fil passés et SMS échangés. Flippant.

Nouveau coup dur pour le réseau social numéro 1. Alors que Facebook essuie depuis plusieurs jours un scandale d'utilisation frauduleuse des données de 50 millions de ses utilisateurs en lien avec la campagne électorale de Donald Trump, le réseau aux 2 milliards d’abonnés est maintenant pointé du doigt pour la nature de son historique. Le 21 mars dernier, Dylan McKay, un twittos néo-zélandais, a décidé de télécharger son historique conservé par le réseau social sur son ordinateur. Parmi les données enregistrées par la plateforme, le jeune homme retrouve la trace de ses likes, photos postées ou commentaires. Jusque là, rien d’anormal... si ce n’est le relevé de ses appels téléphoniques et SMS. Comme le pointe le site spécialisé 01.net, "il a constaté que l’entreprise conservait également [dans la rubrique coordonnées] la liste de ses appels téléphoniques et SMS, indépendamment de l’utilisation des applications Facebook et Messenger." Des données enregistrées entre novembre 2016 et juillet 2017.

Les spécialistes ont alors voulu savoir si, dans leur cas, Facebook avait également enregistré leurs appels. Résultat ? "Nous aussi [avons] constaté l’enregistrement de métadonnées concernant nos appels téléphoniques et nos SMS. Le document indique le numéro du correspondant, la date et l’heure d’envoi et de réception pour les SMS, ainsi que la date, l’heure et la durée (en secondes) des différents appels. Dans notre cas, les données concernent des appels passés entre janvier et avril 2016." Flippant !

Le point (légèrement) rassurant ? Les utilisateurs d’iPhone sous iOS semblent avoir été épargnés. Visiblement, les enregistrements n’ont été constatés que sur les smartphones Androïd. Si c’est votre cas, va savez ce qui vous reste à faire : télécharger votre historique et faire le constat par vous-mêmes.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus