Il y a plus de mort dans les Disney que dans les films destinés aux adultes Il y a plus de mort dans les Disney que dans les films destinés aux adultes

News

Il y a plus de mort dans les Disney que dans les films destinés aux adultes par Zoé Puyremond

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Vendredi 28 Décembre 2018

Tout le monde a au moins un Disney préféré. Où il connait toutes les répliques et surtout toutes les chansons. Et si au premier coup d’œil il semblerait que tous aient en commun une fin heureuse, en réalité il s’agit de la mort.

Une étude, publiée dans OMEGA-Journal of Death and Dying, révèle que la mort est deux fois plus abordée dans les films Disney que ceux destinés aux adultes. A bien y réfléchir, ils ne se sont pas trompés : Musafa poussé d’une falaise (Le Roi Lion), la mère de Bambi tuée par un chasseur, Kocoum assassiné par un colon (Pocahontas)...
Conclusion surprenante de la recherche : être exposé à la mort à un bien fait psychologique. "Ces films peuvent être utilisés pour engager la conversation dans des sujets difficiles et souvent tabous comme la mort et la mort" explique le docteur Tenzek. Cela permet aux petites têtes blondes de gérer le deuil et leurs sentiments. "Ce n'est pas notre intention d'avoir ces conversations avec un enfant de trois ans, mais à mesure que les enfants grandissent, les films s'intègrent naturellement à cette croissance." On le sait bien, les histoires pour enfants ne sont pas si naïves qu’elles en ont l’air.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires