Coronavirus : Brad Pitt se paie la tête de Donald Trump dans le "Saturday Night Live" Coronavirus : Brad Pitt se paie la tête de Donald Trump dans le "Saturday Night Live"

News

Brad Pitt se paie la tête de Donald Trump dans le "Saturday Night Live" par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 27 Avril 2020

Invité (à distance) dans l’émission américaine "Saturday Night Live" ce samedi 25 avril 2020, Brad Pitt a tenu à rendre hommage au Docteur Anthony Fauci, un épidémiologiste adulé des Américain.e.s depuis le début de la crise sanitaire. Et ça ne devrait pas plaire à Donald Trump.

Depuis le début de l’épidémie mondiale de coronavirus, Donald Trump ne cesse d’abreuver son pays (et le monde) de fake news au sujet du virus, qui a déjà tué plus de 54 000 personnes aux États-Unis. Des informations erronées contre lesquelles se bat Anthony Fauci, un épidémiologiste de 79 ans adulé des Américain.e.s anti-Trump. Décrit comme le "Monsieur Covid-19" de la Maison-Blanche dont il est le conseiller, il ne manque pourtant pas d'aller contre le Président. 

Une franchise qu’a souhaité féliciter Brad Pitt ce samedi 25 avril 2020. Invité dans la célèbre émission de sketchs Saturday Night Live, il est apparu grimé en Anthony Fauci et a livré une imitation des plus réussies. "Il y a eu beaucoup de désinformation au sujet du virus, et oui, le Président a pris quelques libertés avec nos directives", a-t-il débuté avant de revenir sur certains propos, interventions télévisées à l’appui. Au sujet des tests, décrits par Donald Trump comme "magnifiques", il a répondu que "sauf si votre définition de 'magnifique', c’est d’avoir un coton tige qui chatouille votre cervelle", c’était bien loin d’être le cas… Et à propos de l’arrivée du vaccin qui, selon le Président, devrait survenir "relativement vite", Brad Pitt rétorque moqueur : "Relativement à l’histoire du pays, bien sûr, le vaccin va arriver très vite, mais si un de vos amis vous avait déclaré qu’il arriverait relativement vite, et qu’il arrivait un an et demi plus tard, vous seriez sans doute relativement agacé". On aperçoit ensuite le faux Docteur Fauci bouchée bée lorsqu’il entend Donald Trump demander de tuer le virus par injection de gel hydroalcoolique… Un sketch drôle, mais tout aussi alarmant, qui se termine par un hommage de Brad Pitt au vrai Docteur Fauci et à l’ensemble des personnels soignants. 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires