Concours Moteur! : Grand Corps Malade invite les jeunes créateurs à se lancer Concours Moteur! : Grand Corps Malade invite les jeunes créateurs à se lancer

News

Concours Moteur! : Grand Corps Malade invite les jeunes créateurs à se lancer par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Jeudi 14 Mai 2020

La crise sanitaire n’aura pas la peau du concours de courts-métrages Moteur! qui, pour sa quatrième édition, s’offre un président de choix : Grand Corps Malade. Les jeunes vidéastes ont jusqu’au 17 mai 2020 pour envoyer leurs créations. Dépêchez-vous, le temps presse.

Depuis quatre ans, le concours Moteur! permet à des jeunes issu.e.s de milieux modestes de faire leurs premiers pas dans le monde du cinéma grâce à une compétition de courts-métrages. Soutenu par le CSA et le Ministère de l’éducation nationale, ce projet pour l’Égalité des chances aide également plusieurs centaines d’ados par an en les accompagnant dans leur choix d’orientation professionnelle. 

Après Abd al Malik, Mathieu Kassovitz et Julie Bertuccelli, c’est donc au tour du slameur et réalisateur Grand Corps Malade d’apporter son soutien à l’initiative en devenant le président du jury du concours. À ses côtés : Isabelle Giordano, Samuel Le Bihan, Gringe, Les Lolywood, Anaïs Grangerac, Aline Afanoukoé, Sebastien Folin, Jean-Marc Mormeck et Laurence Lascary. Tous les jeunes Français.es âgé.e.s de 14 à 22 ans sont invité.e.s à réaliser des courts-métrages de une minute trente maximum au sujet d’une personne de leur entourage qui les inspire. Une jolie manière de rendre hommage et de laisser parler sa créativité tout en étant épaulé.e. par un comité étoilé. Seule contrainte : le temps. Les vidéos doivent être envoyées avant le dimanche 17 mai 2020. Le verdict final sera annoncé fin juin. 

Les lauréat.e.s, qui ont d’ordinaire la chance d’assister au Festival de Cannes, annulé à cause de la pandémie mondiale, se verront cette année offrir un séjour à Paris en octobre 2020. Leurs films seront alors projetées lors d’une grande soirée où seront invités plusieurs grands noms du milieu.  Le jeu en vaut la chandelle !

Pour vous inscrire, c’est par ici

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires