"C’est le cœur qui lâche en dernier" : l’auteure de "The Handmaid’s Tale" est de retour

"C’est le cœur qui lâche en dernier" : l’auteure...

"C’est le cœur qui lâche en dernier" : l’auteure de "The Handmaid’s Tale" est de retour

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

Publié le Mardi 5 Septembre 2017

Elle a bientôt 78 ans mais parle à toutes les générations : avec son dernier roman, "C’est le cœur qui lâche en dernier", Margaret Atwood confirme sa place de choix dans la littérature d’anticipation, nous mettant en garde contre les dangers qui sont, eux, bien d’aujourd’hui.

Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus