Les 6 livres de poches incontournables de la rentrée Les 6 livres de poches incontournables de la rentrée

Livres

Les 6 livres de poches incontournables de la rentrée par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

7 minutes

Publié le Dimanche 30 Septembre 2018

Quelques anti-héros mais surtout des héroïnes peuplent ces nouveautés poche incontournable pour attaquer l’automne.

Famille je vous hais
Me Voici de Jonathan Safran Foer (Points)
Après Faut-il manger des animaux ? Jonathan Safran Foer revient avec un livre tout aussi personnel, mais sous la forme d’un roman. Washington, de nos jours. Jacob et Julia forment un couple modèle, très bourgeois et un peu bohème, juif et quadragénaire, confronté à un double scandale : Julia trouve des SMS érotiques envoyés par Jacob à une autre qu’elle et leur fils est accusé d’insultes racistes… Grand roman tragi-comique, qui part de l’intime pour traiter l’historique, drôle et mouvementé, Me Voici est indispensable !

Sans détours et sans pitié
Tropique de la violence de Natacha Appanah (Folio)
Le sixième roman de Natacha Appanah nous transporte dans un quartier pauvre de Mayotte, où Marie, infirmière venue sur l’île pour un amour très vite déçu, recueille un bébé abandonné par sa mère adolescente. Adolescent, Moïse fait une bonne crise et décide de fréquenter des voyous, accusant Marie de lui avoir volé son identité. Et puis un jour, Marie meurt d’un AVC et, peu après, Moïse commet un meurtre. Il a 16 ans… Apre et poétique à la fois, Tropique de la violence sonne juste sans ménager son suspens.

Orpheline tueuse
American War d'Omar El Akkad (J'ai lu)
Journaliste égyptien et américain d’adoption, Omar El Akkad propose ici un roman de grande envergure. Dans un futur très proche, une Seconde Guerre de Sécession dévaste les Etats-Unis. La jeune Sarat Chestnut devient orpheline et, après les traumatismes de la guerre et du camp de réfugiés, plus rien ne l’empêche de devenir, elle aussi, une machine à tuer... Un roman fort et lucide, qui rend le genre de la dystopie (le contraire de l’utopie) plus réaliste encore. Prenant !

Petits crimes entre amis
Babylone de Yasmina Reza
Quand Elisabeth, la gentille narratrice sexagénaire de Babylone, organise une "fête de printemps", la soirée tourne au vinaigre. Et pire encore… Conteuse hors pair, Yasmina Reza, brosse une belle galerie de personnages dont celui du voisin Jean-Lino. Derrière le fait divers, ce roman mi polar, mi absurde, traite avec empathie les thèmes cruciaux de la solitude comme du vivre ensemble. Et on s’amuse !

Girl power de mère en fille
Mères, filles, sept générations de Juliet Nicholson (livre de poche)
Dans ce récit dense et peuplé de personnages hauts en couleurs, l’Anglaise Juliet Nicolson, revient sur la vie des femmes de sa famille depuis sept générations. Pepita (1830-1871), Victoria, Vita (à qui Virgina Woolf avait dédié son Orlando), Philippa… et, bientôt, Juliet, qui a elle aussi des filles et des petites-filles. La petite histoire dans la grande ! L’auteure démontre surtout la force qu’il fallait pour qu’une femme sorte de son carcan social et s’affranchisse des hommes, y compris dans les plus hautes sphères intellectuelles.

Le courage de l’enfance
L’enfant mouche de Philippe Pollet-Villard (J'ai Lu)
L’enfant-mouche, c’est Marie, orpheline recueillie par Anne-Angèle, qui devient officiellement sa tante sans vraiment le vouloir. Infirmière, celle-ci revient du Maroc avec une maladie qui va rapidement l’handicaper lorsqu’elles doivent se réfugier dans l’est de la France. Marie se retrouve alors seule à affronter le voisinage, les routes, et le climat profondément violent de la Seconde Guerre Mondiale. A travers des péripéties qui glacent le parfois le sang sans oublier l’essentiel, le point de vue de l’enfant, Philippe Pollet-Villard signe là un récit d’apprentissage précoce.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus