Les side-business inattendus des rappeurs Les side-business inattendus des rappeurs

Musique 

Les side-business inattendus des rappeurs

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Mercredi 10 Juillet 2019

Jay-Z l'a annoncé hier, mardi 9 juillet, sur ses réseaux : il se lance dans le business du cannabis. Un side-business particulier. Pourtant, il n’est pas le seul rappeur à avoir investi dans un toute autre affaire que la musique pour arrondir ses fins de mois.

Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires