"This Is America" : qui est la chorégraphe derrière le clip de Chilidish Gambino ? "This Is America" : qui est la chorégraphe derrière le clip de Chilidish Gambino ?

Musique 

"This Is America" : qui est Sherrie Silver, la chorégraphe du dernier clip de Childish Gambino ? par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

À moins de vivre dans une grotte, impossible de passer à côté du clip aux millions de vues "This Is America" de Childish Gambino. Mais qui est Sherrie Silver, à l’origine de cette chorégraphie, qui participe largement au succès de la vidéo ?

Bien que ce ne soit pas le morceau le plus gai de Childish Gambino, "This Is America" nous fait bouger, grâce à son rythme entraînant, mais aussi grâce à l’artiste lui-même, qui dévoile ses talents de danseur. Il y a quelques jours, Sherrie Silver, la chorégraphe du clip partageait sur YouTube un tuto pour nous apprendre à l'imiter.



Ce n’est pas un hasard si Donald Glover et son équipe se sont tournés vers Sherrie Silver. La jeune rwandaise n'a que 24 ans, mais a déjà plusieurs cordes à son arc : danseuse, actrice (elle joue Céleste dans le film Africa United de Debs Patterson), philanthrope et activiste. Dans son pays, elle a créé l’association caritative Wall Rebuilders, pour loger les enfants sans domicile. Pour les femmes, elle a ouvert un centre de formation professionnelle afin de les aider à obtenir le job de leurs rêves. Mais surtout, Sherrie donne des cours de danse gratuits dans chaque pays où elle se rend. Sa mission ? "Apprendre la culture africaine au monde à travers la danse" comme elle l’explique sur son site. Alors, lorsqu’elle a été contactée par Childish Gambino, elle a sauté sur l’occasion.

Dans la chorégraphie de "This Is America", on retrouve un concentré de plusieurs danses de l’Afrique subsaharienne : le gwara gwara d’Afrique du Sud (popularisé par Rihanna lors des Grammy Awards 2018), le shoki et le shaku shaku nigerian, l’alkayida et l’azonto ghanéens. Tout ça entremêlé d’autres pas comme le nae nae qui a fait fureur en 2016. Si ces influences distillées dans la vidéo peuvent être perçues comme un hommage aux Afro-américains victimes de violences policières, pour Sherrie Silver, c’est encore plus que ça : "Peu importe ce qui se passe en Afrique, que ce soit la guerre, la pauvreté et la faim, s’il y a bien une chose que les Africains partagent, c’est que nous dansons nos peines, c'est une partie de notre culture" explique-t-elle dans une interview pour Pigeons and Planes le 8 mai 2018.
Après avoir allègrement abusé du bouton replay, on remarque que dans le clip, les pas de danse réalisés par les écoliers et le rappeur nous font oublier les choses horribles qui se déroulent derrière eux : "Vous voyez l’innocence et l’ignorance des enfants face à ce qui se passe ? Nous étions là pour sourire et apporter de la joie à tous ceux qui regardent la vidéo, parce que l’arrière-plan du clip noiricit beaucoup les scènes." confie la chorégraphe. L’une des seules indications de Donald Glover, qui, selon Sherrie Silver, voulait apporter un contraste au lourd discours politique de la vidéo. Si l’on savait déjà que Glover était un artiste engagé pour la cause des Noirs, sa collaboration avec Sherrie Silver nous le confirme une fois de plus (et nous fait l'apprécier davantage, évidemment).

via GIPHY

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptées à vos centres d’intérêt, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Cliquez ici pour en savoir plus.