Rosalía, Aya Nakamura, Mahalia… les 10 chanteuses les plus badass de l’hiver Rosalía, Aya Nakamura, Mahalia… les 10 chanteuses les plus badass de l’hiver

Musique 

Rosalía, Aya Nakamura, Mahalia… les 10 chanteuses les plus badass de l’hiver par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Mercredi 28 Novembre 2018

Pas du genre à avoir froid aux yeux, les chanteuses Rosalía, Aya Nakamura, ou encore Mahalia nous réchauffent les tripes par leur sens du groove ou du riff électrique, leur flow imparable ou leur pop à tiroirs.

Rosalìa – "Malamente"

Quand le flamenco rencontre le R’n’B, ça donne "El Mal Querer" le deuxième album de la jeune chanteuse barcelonaise Rosalìa, disponible depuis début novembre, qui bouscule les traditions juste ce qu’il faut. En témoigne ce "Malamente" sorti il y a quelques mois mais toujours aussi calliente.

Mahalia - "Suprise Me"

Dans la lignée d’une Jorja Smith, cette nouvelle princesse du R’n’B anglais propose un son plus alternatif et intello que sa compatriote. Bonne nouvelle, après l’avoir découverte avec "Sober" en 2017, on aime tout autant le groove de "Surprise Me".

Aya Nakamura - "Copines" 

Parce qu’il n’y a pas que "Djadja" dans la vie, notre Aya Nakamura nationale remonte encore les bretelles de son mec avec "Copines". On n’est pas prêtes d’oublier son "Moi, j’m’en bats les reins".

Gaye Su Akyol - "Laziko"

Chez cette impétueuse trentenaire turque, on se croirait dans un Pulp Fiction tourné à Istanbul. Engagée pour la liberté d’expression, Gaye mélange sonorités occidentales et orientales avec une modernité bluffante.

Julia Jacklin – "Body" 

Avec son second album, Crushing, qui sortira en mars prochain, la chanteuse australienne concilie ses états amoureux sur le féministe "Body", avec un folk à la fois dépouillé et électrique. Hyper classe.

Maggie Rogers - "Lights On"

Depuis qu’elle a été découverte par Pharrell Williams, on adore cette jeune américaine, très érudite en musique, dont la pop indie est à la fois sophistiquée et rafraîchissante. Prochain album en février !

Sharon Van Etten - "Comeback Kid" 

Avec ce premier single annonçant son prochain album, la surdouée rockeuse américaine emprunte ses vocalises baroques à Anna Calvi et son rock à des icônes comme Joan Jett. Du costaud !

Stefflon Don - "Senseless"

Décidément, le rap british est de plus en plus sexy, avec Stephanie Allen alias Stefflon Don. Pour "Senseless", elle est allée sur la terre de ses origines, la Jamaïque, pour tourner le clip de hip hop girly et propice au twerk.

Roni Alter - "The Devil's Inside" 

On aimait déjà beaucoup cette chanteuse israélienne et parisienne d’adoption, et, avec "The Devil’s Inside", elle nous prouve qu’on peut transcender un traumatisme subi petite fille en une pop ultra sensible.

OH MU - "Jeunes oubliés" 

Jeune artiste de l’underground assumant son autisme, OH MU fait de chacune de ses chansons un manifeste pop à la fois direct et sentimental. A suivre !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre Politique de Confidentialité et notre Gestion des Cookies.