Qui est Rosalía, la chanteuse espagnole qui a buzzé avec son clip "Malamente" ? Qui est Rosalía, la chanteuse espagnole qui a buzzé avec son clip "Malamente" ?

Musique 

On est fans de Rosalía, chanteuse espagnole qui mixe flamenco et r'n'b par Ophélie Manya

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Vendredi 15 Juin 2018

Passionnée par le chant depuis sa tendre enfance, par le flamenco depuis son adolescence, à 25 ans, Rosalía est la chanteuse espagnole qui bouleverse et révolutionne les codes de ce genre traditionnel cher à l’Espagne.

Si le flamenco était né au 21ème siècle, il sonnerait exactement comme le dernier morceau de Rosalía, "Malamente" : un savant mélange de pop actuelle qui s’accorde parfaitement aux "palmas", les claquements de mains qui marquent le rythme d’un flamenco traditionnel. Du côté du clip, même marque de fabrique, Rosalía allie pas de danse flamenco et milly rock (danse américaine popularisée en 2017 par le rappeur Playboi Carti), ondulant dans un jogging rouge. Résultat, le clip est tout aussi puissant que la voix de l’artiste, et l'aisance de Rosalía fascine. À tel point que cette vidéo (réalisée par le collectif de réaliateurs Canada) dépasse déjà les cinq millions de vues. Un record pour la chanteuse, et un signe encourageant pour la suite de sa prometteuse carrière.

Le flamenco, Rosalía en a fait sa spécialité depuis son plus jeune âge. Entre don prodigieux et expertise (elle a un diplôme supérieur d’études musicales), sa voix intense nous rammène au XVIIIe siècle, lorsqu’apparaît le flamenco dans les rues andalouses. Dans son pays, on dit d'ailleurs souvent d’elle "qu’elle chante comme une vieille", ce que l'intéressée prend pour un compliment : "Dans le flamenco, l'âge et l'expérience sont appréciés, car les expériences de la vie vous laissent une trace dans la voix" confiait-elle au quotidien El País en janvier 2017. Son déclic ? À 13 ans, la voix de Camarón de la Isla (chanteur espagnol de flamenco) l'éblouit et lui donne envie de se pencher sur cette tradition gitane. D’ailleurs, son album Los Ángeles, sorti en 2017, y est entièrement consacré. Et quand on l’accuse d’appropriation culturelle (parce qu’elle est née à San Esteve Sesrovires, à quelques kilomètres de Barcelone, et pas dans le Sud de l'Espagne), voici ce qu’elle répond : "La Catalogne aussi est très flamenco ! Le flamenco catalan c'est Carmen Amaya, c'est Miguel Poveda, c'est Maye Martín, c'est Montse Cortés… Ce n'est pas le patrimoine exclusif de l'Andalousie".
Si la jeune chanteuse est sacrément attachée au flamenco, ses influences sont diverses, allant de Rihanna à Young Thug en passant par Beyoncé. L’Espagne compte aussi sur elle pour exporter sa musique et faire rayonner la culture du pays à l’international, et c’est bien parti. Lors des Latin Grammy Awards 2017 à Las Vegas, elle est la seule espagnole à avoir été nommée dans la catégorie du "meilleur nouvel artiste". Rosalía prévoit de sortir son prochain album en 2019, et on sera au rendez-vous.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus