Quand l’automne s’invite dans les clips Quand l’automne s’invite dans les clips

Musique 

Playlist : quand l’automne s’invite dans les clips par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mercredi 4 Décembre 2019

Tout comme les feuilles mortes, en automne, les clips se ramassent à la pelle, avec sous-bois en fond de décor et tonalités mélancoliques.

#1 Vanessa Paradis "Dis-lui toi que je t'aime"

C’est sur des feuilles mortes que la Lolita en puissance Vanessa Paradis chantait, il y a bientôt 30 ans, sa douleur à ne pas réussir à dire à son amoureux qu’elle en aimait un autre. Et la petite pluie de la fin est… parfaite !

 

#2 Son Little "Suffer"

Par ses teintes et sa lumière automnales, le groovy "Suffer" annonce en beauté, avec mélancolie mais aussi une résilience contagieuse, le prochain album du soul man californien Son Little.

 

#3 L'Epée "Ghost Rider"

Un clip rock qui part dans tous les sens et dans toutes les couleurs chaudes, idéales pour une fin d’année vaporeuse, quand les arbres perdent leurs feuilles et que le froid n’en finit pas de s’accentuer. De quoi tripper même sous la pluie de novembre. 

 

#4 Aliocha "The Party"

C’est dans une jolie rue canadienne jonchée de feuilles jaunes que se déroule la fête de famille à laquelle est convié Aliocha (qui a coréalisé ce clip avec son petit frère Vassili). Les choses tournent étrangement, et la pop rétro-psyché du musicien canadien s’avère une parfaite illustration !

 

#5 Oklou "Forever"

On aime beaucoup cette jeune française installée à Londres, qui manie l’électro avec une ambition toute pop et qui, pour sa rentrée des classes, invite ici de drôles d’insectes un peu inquiétants… Prometteur !

 

#6 Orelsan "Fantômes"

Un banc, des feuilles mortes, une cité, des lascars : bienvenue dans le nouveau clip d’Orelsan qui, seul dans son appart aux teintes orangés, se perd dans ses pensées négatives. Sans oublier son humour acide et rageur.

 

#7 Agnes Obel "Island of Doom"

La plus Berlinoise des danoises revient bientôt avec un sublime album, Myopia, et ce single s’offre un clip aussi vaporeux que sa musique, trop froid pour être estival, trop planant pour être hivernal. Bref, parfait pour la saison.

 

#8 Tété "A la faveur de l'automne"

"À la faveur de l'automne, tu redonnes à ma mélancolie ses couleurs de super-scopitone " : c’est l’un des titres ultimes de l’automne, celui à écouter songeusement en regardant les arbres s’effeuiller, jour après jour. En douceur…

 

#9 Alizée  "A cause de l’automne"

Une adorable pop-song sous influence Swinging London servie d’un clip forcément inspiré par une Lolita d’une autre époque, Vanessa Paradis, qui ouvre d’ailleurs cette playlist. Et ça fonctionne plutôt bien !

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires