Prenez un bon bol d’électro avec "Buvette" ! Prenez un bon bol d’électro avec "Buvette" !

Musique 

Musique : prenez un bon bol d’électro avec le superbe album de Buvette ! par Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

2 minutes

Publié le Jeudi 26 Mars 2020

Il nous a fallu du temps, un mois d’écoute quotidienne de l'album 4Ever pour qu’on réagisse enfin et que l’on se dise "et si on parlait de Buvette aux autres au lieu de le garder rien que pour nous ?"

Mais où est-il aller chercher un pseudo pareil, Cédric Streuli ? Eh bien, dans un bar justement, là où il travaillait lorsqu’il était batteur dans un groupe et qu’il avait besoin de gagner des sous pour faire sa musique. Au début, ses morceaux ne parlaient que de ça, de gens qui venaient dans ce bar, des liens qui se nouaient autour d’un verre. Jusqu’à ce qu’un pote lui fasse remarquer un jour que "buvette" était l’un des mots les plus moches de la langue française. Ce fut le déclic pour ce garçon au cheveux longs, au look 90s, chanteur compositeur suisse résidant à Montreuil, près de Paris, depuis près de cinq ans, toujours accompagné de deux musiciens et d’un ingénieur son lors de ses tournées.

Sa musique ? Imaginez que Massive Attack fasse un plan (musical) à trois avec Cliff Martinez (B.O. du film Drive) et les Scissors Sisters. Et que l'on saupoudre le tout de gimmicks gainsbouriens. L’album 4Ever commence par des pas sur le trottoir et s’achève avec des synthés à la Vangelis période Blade Runner. Entre les deux, de longues plages électro sexy-mélancoliques où la voix bien autotunée de Buvette nous incite à la rêverie (où quelque chose de plus polisson). "Je propose de vivre la vie de manière intense, sans trop se poser trop de questions" avait dit Cédric il y a quelques mois lors d’une interview sur Radio Neo. En cette période où l’on s’en pose légitimement beaucoup, et où l’intensité de la vie se joue à domicile, cet album tombe à pic.

"4Ever", Buvette, Pan European/Sony Music.

Erick Grisel

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires