The xx

Musique : retour sensuel pour The xx

L'album de la semaine : "Coexist" de The xx

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 10 Septembre 2012

Chaque semaine, Glamour.fr vous parle d'un nouvel album coup de cœur.

Souvenez-vous, en 2009, le titre sombre et envoûtant "Crystalised" révélaient ces quatre jeunes Londoniens d’à peine 20 ans au grand public. En quelques semaines, The xx accédait aux hautes sphères de la branchitude. Autant dire qu’après un premier album unanimement salué par la critique, le second était attendu de pied ferme. Alors, déception ou nouveau frisson ?

Ni l’un ni l’autre. Plus intime, plus fragile, Coexist est peut-être aussi un peu plus léthargique que XX, le premier album. Si les Britanniques vêtus de noir n’étaient déjà pas réputés pour leur grosse pêche, on peut dire qu’ils poussent cette fois la langueur encore plus loin. Mais c’est assurément ce qui fait toute la sensualité de ces 11 titres la plupart du temps chantés à deux voix, comme celles d’un couple qui se murmure des choses trop doucement pour que le monde autour de lui puisse les entendre. L’album s’ouvre avec "Angels", émouvante ballade interprétée par Romy Madley Croft, désormais unique figure féminine du groupe après le départ de la seconde guitariste. Titre après titre, la beauté minimaliste de la musique de The xx nous berce et nous émeut.

Il y a de quoi se réjouir finalement : trois ans après leur immense succès, Oliver Sim et ses amis d’enfance n’auront pas cédé aux charmes des sirènes commerciales…

The XX, Coexist, Young Turks/XL Recordings/Naïve, paru le 10 septembre.



 

Marine Benoit

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus