Musique : le chanteur Tim Dup nous enivre avec son documentaire "Qu’en restera-t-il ?" Musique : le chanteur Tim Dup nous enivre avec son documentaire "Qu’en restera-t-il ?"

Musique 

Musique : le chanteur Tim Dup nous enivre avec son documentaire "Qu’en restera-t-il ?" par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Vendredi 27 Mars 2020

Comme Orelsan, Lomepal ou Nekfeu avant lui, le chanteur français Tim Dup vient de dévoiler "Qu’en restera-t-il ?", un documentaire poétique sur la naissance de son deuxième album. Une parenthèse bienvenue en cette période de confinement.

Du haut de ses 25 ans, Tim Dup fait partie de ces artistes qui conjuguent musique au pluriel. Auteur, compositeur, interprète et musicien, il est aussi un grand rêveur qui n’a de cesse de se questionner. Son deuxième album, Qu’en restera-t-il ?, en est une première preuve. Sorti en janvier 2020 après plusieurs voyages en solitaire, ce second opus est un recueil de craintes, d’inquiétudes mais aussi d’espérances et de petits bonheurs. Un recueil que l’artiste a voulu étayer, comme beaucoup d’autres avant lui, d'un documentaire qui porte le nom de ce deuxième opus et qui en raconte la conception.

Disponible sur YouTube depuis le 20 mars 2020, Qu’en restera-t-il ? n’a rien à envier aux Étoiles Vagabondes de Nekfeu ou à Lomepal, 3 jours à Motorbass. Mais il s’inscrit dans un registre très différent, plus imagé. Avec l’aide de son ami réalisateur Hugo Pillard, qui a également conçu Les failles de la chanteuse Pomme, Tim Dup a souhaité créer une bulle enchantée comme pour tenter de comprendre le monde qui semble aller trop vite pour lui. Un court-métrage d’une quinzaine de minutes qui commence par un voyage, physique puis temporel. Le temps semble d’ailleurs habiter le chanteur français qui aborde aussi avec justesse la mort et les souvenirs. Un documentaire brut dans lequel il manie, comme dans son second opus, les mots à la perfection. Plus qu’un outil promotionnel, ce film a le mérite de raconter Tim Dup et de nous livrer sa vérité.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Tim Dup lance son tout premier podcast ce jeudi 26 mars 2020. Une série audio hebdomadaire intitulée Temps retrouvé, temps bouleversé dans laquelle il fera intervenir plusieurs personnalités. Premier invité : Vincent Delerm qui viendra se livrer sur l’équilibre entre sa vie privée et sa vie d’artiste ainsi que sur sa manière d’habiter le monde. Bien sûr, il abordera aussi son quotidien de confiné. Une réflexion sur la société au cours de laquelle Tim Dup et sa complice Charlotte Boutte se questionnent (encore) sur la notion de temps. Un temps qui, en cette période de quarantaine, nous semble tout à coup trop long. Ce podcast d’un genre nouveau colle donc parfaitement à la personnalité du jeune chanteur qui sera, on l’espère, en concert à La Cigale le 9 juin 2020. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Tim Dup (@_timdup_) on

Pour écouter le podcast, rendez-vous sur Apple, Spotify, Deezer...

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires