Musique : comment les festivals se réinventent-ils cet été ? Musique : comment les festivals se réinventent-ils cet été ?

Musique 

Musique : comment les festivals se réinventent-ils cet été ? par Tess Annest

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

4 minutes

Publié le Mercredi 24 Juin 2020

La pandémie de Covid-19 a eu raison des festivals de musique qui, pour la plupart, ont reporté leur édition 2020 à 2021. Mais certains persistent et signent. Et voici comment ils comptent s’y prendre.

Alors que le coronavirus et le confinement ont mis à mal la plupart des évènements musicaux de l’année, certains festivals tentent de sauver les meubles. Et si les grands rassemblements festifs restent interdits au moins jusqu’au mois d’août prochain, les organisateurs redoublent d’efforts pour faire vivre le secteur cet été. 

L’essor des éditions digitales 

À l’heure où le numérique est roi, la solution semblait toute trouvée. Mais le pari de déplacer les festivals sur la Toile était risqué tant rien ne garantissait le succès de ces éditions 3.0. Contre toute attente, We Love Green a prouvé que c’était bel et bien possible en lançant We Love Green TV, une initiative qui a rassemblé plus de 80 000 personnes autour de concerts et de conférences inédites. Les 25 et 26 juillet 2020, le festival électro le plus connu de la planète, Tomorrowland, tentera à son tour l’expérience avec Tomorrowland Around the World. Un évènement organisé exclusivement en ligne qui, en plus des traditionnels shows, proposera webinaires, jeux en ligne et autres ateliers. Armin van Buuren, David Guetta, Lost Frequencies, Martin Garrix, Steve Aoki, Tiësto, Timmy Trumpet… En tout, 60 artistes internationaux ont répondu à l’appel et les réservations sont d’ores et déjà ouvertes sur le site de Tomorrowland

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Tomorrowland (@tomorrowland) on

Exister quand même

Si beaucoup de festivals ont opté pour le report, certains, comme les Francofolies de La Rochelle, envisagent tout de même de fêter l’été en musique avec des éditions réduites. Du 10 au 14 juillet prochain, il y aura donc Des Francos dans l’air (un nom choisi en hommage au créateur de ce rendez-vous, Jean-Louis Foulquier, et à son émission "Y a d'la chanson dans l'air") sur le port de la ville. Au programme : des rediffusions de concerts emblématiques, des balades thématiques organisées par des artistes issus du Chantier des Francos, le centre de formation du festival, une exposition photos et même quelques shows surprises. Un modèle repris à Avignon, où le célèbre festival a été annulé il y a déjà plusieurs semaines. Des directeurs de compagnie ont tout de même souhaité improviser une édition XXS de ce rendez-vous incontournable du théâtre

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires