Lil Skies, Boogie, Juice Wrld, Kodie Shane… 6 jeunes artistes qui incarnent la relève du rap US Lil Skies, Boogie, Juice Wrld, Kodie Shane… 6 jeunes artistes qui incarnent la relève du rap US

Musique 

Musique : 6 jeunes artistes qui incarnent la relève du rap US par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

5 minutes

Publié le Jeudi 26 Juillet 2018

Elles et ils ont tous moins de 25 ans et semblent bien déterminé.e.s à se faire une place de choix dans la foule de projets hip hop sévissant actuellement aux Etats-Unis. Zoom sur Lil Skies, Kodie Shane ou encore Juice Wrld, six petits nouveaux dans le game du rap US à suivre de près.

#1 Kodie Shane
Vingt ans, toutes ses dents et une langue bien pendue. Originaire d’Atlanta, nièce de la chanteuse de R’n’B Sherelle, sœur d’une des chanteuses du trio 90’s Blaque, membre de la "sailing team" de Lil Yatchy, Kodie (photo ci-dessus) témoigne d’un joli pedigree. Mais non seulement elle écrit ses titres depuis le collège, mais elle est aussi (et surtout) une féministe qui confère à son rap une dimension à la fois pop et synthétique, sans pour autant en perdre la saveur urbaine. Son premier EP, Zero Gravity, a enflammé la critique comme le public, ainsi que sa mixtape Big Trouble Little Jupiter, sortie il y a quelques mois. Un bel avant-goût d’un premier album – sous influence soul ou trap - à venir prochainement, on espère.

Kodie Shane, Big Trouble Little Jupiter, Greystone Park/ Young Heart Throb



#2 ​Boogie
Voilà déjà deux ans que le nom de Boogie circule en France et Outre-Atlantique, au point de se faire signer par Eminem himself, sur le label Shady. Selon lui, son jeune protégé de 22 ans possède "une voix et une vision unique combinées à des jeux de mots complètement fous." Originaire de Compton, le fameux quartier craignos de Californie immortalisé par N.W.A, il rejoint ado un gang, devient père à 20 ans et dès lors, tente de rentrer dans le rang en se consacrant au rap – à la fois catchy et nonchalant. Trois mixtapes plus tard, il planche actuellement sur un premier album (sur lequel Eminem mise beaucoup). A l’écoute du premier single "Self Destruction", nous aussi.

Boogie, Self Destruction, Shady Records



#3 Lil Skies
Depuis sa première mixtape parue en janvier, Life of A Dark Rose, ce petit gars de Waynesboro, un bled de Pennsylvanie, fait très sérieusement parler de lui. Résultat, le label Atlantic s’est hâté de le signer, flairant le prochain it boy du rap US. Kimetrius Foose, alias Lil Skies, est le fils d’un musicien hip hop, Michael Burton Jr, plus connu sous le nom de… Dark Skies ! Les chiens ne font pas des chats et, grâce aux titres "Red Rose" et "Nowadays", qui ont explosé sur Soundcloud, le rappeur de 19 ans squatte déjà le Billboard. Après une tournée américaine à guichets fermés, on attend l’album avec impatience.

Lil Skies, Life of A Dark Rose, Atlantic



#4 Kamaiyah
En 2016, cette rappeuse de Sacramento débarquait avec une mixtape plus que prometteuse, A Good Night in the Ghetto, saluée à l’unanimité par la galaxie rap US. L’année 2017, cependant, la voit perdre de la vitesse. Suite au décès de son frère et une violente dépression, Kamaiyah Johnson de son vrai nom se terre dans son chagrin. Aujourd’hui, elle relève la tête et revient dans l’actualité, d’abord avec des featurings ici et là, puis avec son titre "Addicted to Ballin" (feat Schoolboy Q), qui met en avant son timbre profond et l’aisance de son flow. Soutien à 100%.



#5 Cozz
D’abord, il y a eu un faux départ : repéré par J. Cole en 2014, Cody Osagie alias Cozz sortait alors une mixtape super alléchante avant de ne plus donner signe de vie pendant plusieurs saisons, soit une éternité dans le rap. Mais 2018 est son année : le voilà qui sort un premier album, Effected – avec Kendrick Lamar parmi les invités, sur le brillant "Hustla’s Story". Mélodique, groovy, fortement inspiré des années 90, torturé juste comme il faut, c’est l’un de nos disques chouchous du premier semestre 2018.

Cozz, Effected, Dreamville / Interscope


#6 Juice Wrld
On appelle ça du emo rap – variation hip hop du fameux rock "emo" post gothique et romantique. Et pourquoi pas ? A 19 ans, Jared Higgins semble plutôt bien parti. En effet, ce rappeur originaire de Chicago (qu’il a quittée pour Los Angeles) n’hésite pas à parler de son petit cœur brisé et de ses grands rêves déçus. Parfois cheesy, mais surprenant ! Deux jours après la sortie de son premier album, Goodbye & Good Riddance, il alignait déjà 32 millions de streams. Gros potentiel de star attitude en vue.

Juice Wrld, Goodbye & Good Riddance, Interscope

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus