Festival Pitchfork 2018 : 10 jeunes talents à découvrir absolument Festival Pitchfork 2018 : 10 jeunes talents à découvrir absolument

Musique 

Festival Pitchfork 2018 : 10 jeunes talents à découvrir absolument par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Publié le Lundi 8 Octobre 2018

Qu’il les programme dans ses soirées "Avant-garde" ou en compagnie des pointures invitées cette année (d’Etienne Daho à John Maus), on peut compter sur Pitchfork, le plus américain des festivals parisiens, pour nous présenter les jeunes talents à suivre.

#1 Buzzy Lee
Quand la fille de Steven Spielberg, Sasha, demande à un des maestros de l’électro contemporaine Nicolas Jaar de produire ses chansons, ça donne une pop synthétique, rêveuse et ultra trippante. On a hâte d’entendre la suite au Festival Pitchfork.
Buzzy Lee, Facepaint, Future Classic.

#2 Lauren Auder
Né en Angleterre, élevé dans le sud de la France, ce musicien de 19 ans s’impose avec une pop électronisante, poétique et chic, doublée d’une belle allure résolument queer. Hedi Slimane l’adore, nous aussi !
Lauren Auder, Who Carry’s You, True Panther

#3 Rolling Blackouts Coastal Fever
La scène australienne est pleine de ressources. Après Tame Impala ou Parcels, Rolling Blackouts Costal Fever débarque avec une surf music ensoleillée et des guitares remontées comme des coucous. Un joyeuse bande qu'on a hate de découvrir en live au Festival Pitchfork, et à laquelle on adhère instantanément.
Rolling Blackouts Coastal Fever, Hope Downs, Sub Pop

#4 Let’s Eat Grandma
Ne vous fiez pas à leur air angélique : les deux jeunes Anglaises de Let’s Eat Grandma savent défendre leur pop éclectique. Meilleures amies depuis l’enfance, Jenny Hollingworth et Rosa Walton en sont déjà leur second album, I’m All Ears, qui les fait rentrer dans la cour des grandes.
Let’s Eat Grandma, I’m All Ears, Transgressive

#5 Snail Mail
En primaire, Lindsay Jordan écrivait déjà ses propres chansons, au collège elle les jouait sur scène et au lycée, elle créait son propre groupe pour sortir son premier album, Lush, qui ressuscite le rock dans ce qu’il a de plus grunge, gender fluid et féministe. Respect.
Snail Mail, Lush, Matador

#6 Yellow Days
Il vient juste de fêter ses 18 ans et a déjà un paquet de chansons à son actif : originaire des vertes et pluvieuses prairies du sud de l’Angleterre, le blond et évanescent Georges Van Den Broek mélange pop lo-fi, soul et blues à un son ultra contemporain. A suivre sur scène à Pitchfork, et après !
Yellow Days, Harmless Melodies EP, Good Years

#7 Cola Boyy
De son vrai nom Matthew Urango, ce multi instrumentiste a décidé de surmonter son handicap physique causé par une maladie génétique pour se consacrer pleinement à la musique, à la fois pop et funky. C’est aussi l’un des BFF d’Anderson Paak, californien comme lui. Cola Boyy vient de sortir son premier EP officiel, ce n’est que le début et en live, c’est irrésistible.

#8 Tirzah
C’est l’une des chouchoutes de la scène indie londonienne. Empreint d’un R’n’B cérébral et sensuel, son premier album Devotion a fait sensation par sa maturité et sa maîtrise vocale : naturellement charismatique, Tirzah est à découvrir sur scène.
Tirzah, Devotion, Domino

#9 Dream Wife
Ces trois filles à fort tempérament se sont rencontrées sur les bancs de la Visual Art School de Brighton et ne se sont plus quittées depuis. Avec leur rock à la fois hyper addictif et vindicatif, elles remettent au gout du jour le mouvement Riot Grrrl, de ces féministes révolutionnaires des années 90. Yeah !
Dream Wife, Dream Wife, Lucky Number

#10 Lewis Ofman
A 20 ans, il s’est déjà fait remarqué aux côtés de la pop girl Vendredi sur Mer et des rappeurs Ichon et Rejjie Snow. Aujourd’hui, Lewis Ofman vole de ses propres ailes avec son électro à la fois enthousiasmante et mélancolique. 
Lewis Ofman, Yo  Bene, autoproduit

Festival Pitchfork, les 1, 2 et 3 novembre à Paris, plus d'infos ici.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus