Festival d’été 2018 : quels sont ceux à ne pas rater ? Festival d’été 2018 : quels sont ceux à ne pas rater ?

Musique 

Musique : dans quel festival traîner ses guêtres cet été ?

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

7 minutes

Publié le Jeudi 26 Avril 2018

La saison des festivals en France, c'est une horde de talents qui débarque dans les quatre coins de l'hexagone. 2018 ne fait pas exception à la règle. Rock en Seine, Biarritz en été, Cabourg mon amour... Il y en a tellement qu'on ne sait plus où donner de la tête. Voici nos conseils pour vous aider à faire un choix.

#1 We Love Green, le plus vert

Pourquoi on y va ? Pour chiller sur des concerts tous plus cools les uns que les autres. Mais aussi pour profiter d’un bon repas bio préparé avec des produits locaux, tout ça au milieu d’une scénographie conceptuelle et colorée entièrement écoresponsable. Au programme du rap, avec Migos, The Internet, et Tyler The Creator. Un peu d'éléctro avec Jamie XX et Mount Kimbie. Du R'n'B avec IAMDDB. Et même du rock indé avec Father John Misty.
L’artiste à ne pas louper ? Avec un line-up comme ça, le choix est difficile, mais on opte pour Jorja Smith. Remarquée par Bruno Mars et Drake, elle est la relève de la soul anglaise. Alors, pendant qu’elle est en France, autant en profiter pour l'écouter en live.
On emmène qui ? Un pote vegan, amateur de bonnes vibes.
L’accessoire à ne pas oublier ? Sa couronne de fleurs, bien sûr, pour coller au thème du festival.

Du samedi 2 juin au dimanche 3 juin 2018 au Bois de Vincennes, Paris 12ème. Tarif une journée 55€, les trois jours 90€. Plus d'infos ici.

#2 Lollapalooza, le plus “ricain“

Pourquoi on y va ? Parce que pour sa deuxième édition à Paris, la programmation du festival ne s’est pas dégonflée. Résultat : les plus gros artistes américains du moment (Lil Pump, Diplo, French Montana, Krewella), au milieu d’un cadre élégant et frenchy, l’hippodrome de Longchamp. On adore le contraste. D'ailleurs, la scène française et sa diversité seront  dignement représentées avec Nekfeu, BB Brunes, The Inspector Cluzo, Dadju et Vald.
L’artiste à ne pas louper ? Travis Scott, qui n’a pas visité la France depuis un an. Fraîchement papa d’une petite fille, il n’a pas sorti de nouvel album. Mais avec ses récents featurings, il peut créer la surprise en invitant quelqu’un sur scène avec lui. Reste à savoir qui ? 
On emmène qui ? Sa meilleure pote, pour pouvoir se déhancher et crier comme une groupie sans complexer.
L’accessoire à ne pas oublier ? Un t-shirt à l’effigie d’une des stars de la prog’, histoire de prouver que vous êtes une fan de la première heure. Genre.

Du samedi 21 juillet au 22 juillet 2018 à l’Hippodrome de Longchamps à Paris.Tarif une journée 79€, les trois jours 149€. Plus d'infos ici


#3 Cabourg mon amour, le plus romantique

Pourquoi on y va ? Parce que cet évènement musical met en lumière une autre facette de la Normandie. Eh oui, ce sont des grands fêtards les Normands. On s'installe donc les pieds dans le sable et les mains levées face à la scène qui sera habitée par Juliette Armanet, Vendredi sur Mer, Aloïse Sauvage, HAAi, Alice et Moi, L'Impératrice, Muddy Monk et bien d'autres. 
L’artiste à ne pas louper ? Angèle, parce que son énergie va vous donner la pêche à coup sûr, et qu'elle est l'un des jeunes phénomènes de la pop actuelle à suivre de près.
On emmène qui ? Son amoureux, évidemment. Voire un crush qui aime la lecture, pour lui déclarer sa flamme. Parce qu'après tout, on est dans la ville chérie par Marcel Proust.
L’accessoire à ne pas oublier ? Son maillot de bain, pour piquer une tête entre deux concerts.

Du 29 juin au 1er juillet 2018 sur la plage de Cabourg en Normandie. Tarif pour les trois jours : 89€. Plus d'infos ici.

#4 Rock en seine, le plus parisien

Pourquoi on y va ? Pour finir l’été en beauté aux portes de Paris, accompagné de la crème des artistes du moment, qu'ils soient têtes d'affiches ou nouveaux venus : Macklemore, Die Antwoord, The Black Angels, PNL, Justice, Tamino, ou encore Parcels.
Le groupe à ne pas louper ? Thirty Seconds To Mars, pour voir Jared Leto retourner Saint-Cloud. Spectacle grandiloquent garanti.
On emmène qui ? Un mélomane avec des goûts variés.
L’accessoire à ne pas oublier ? Des lunettes de soleil, pour cacher les cernes et la fatigue accumulée après avoir fait la tournée des festivals de l’été.

Du 24 au 26 août 2018 au Domaine National de Saint Cloud. Tarif une journée 59€, les trois jours 139€. Plus d'infos ici.


#5 Festival biarritz en été, le plus frais

Pourquoi on y va ? Parce que, pour sa première édition, le festival frappe fort avec une programmation riche. Du coup, on peut y danser sur les tubes de l’été sous un soleil ardent, les pieds dans l’eau, notamment grâce aux artistes suivants : The Black Madonna, Juliette Armanet, Daniel Avery, Phoenix, Etienne Daho, Lomepal et Agar Agar.
L’artiste à ne pas louper ? Yellow Days, le chanteur anglais découvert sur SoundCloud, grâce à sa musique pop hors du temps. Il défendra son EP “Harmless Melodies“, et pour ça, ça vaut le déplacement.
On emmène qui ? Toute sa bande de potes, car, avec une programmation éclectique (jeunes talents et artistes confirmés français et internationaux), il y en a pour tous les goûts. Même votre ami éternel insatisfait en aura pour son argent.
L’accessoire à ne pas oublier ? Sa crème solaire, car, non seulement le soleil tape fort à Biarritz, mais les artistes vont mettre le feu sur scène, chaud devant.

Du 20 au 22 juillet 2018 sur la plage de la Milady. Tarif une journée 47€, les trois jours 93€. Plus d'info ici.

#6 BICHES festival, le plus intimiste 

Pourquoi on y va ? Pour gambader comme une biche au milieu des bois, au rythme d’une programmation indé préparée avec soin par Margaux Rousset et Tristan Nicoleau. Parfait pour un doux avant-gout des vacances d’été, puisque, pour sa troisième édition, le festival aura lieu en juin, avec au programme beaucoup de pop. Seront présents : Petit Fantôme, Equipe de Foot (oui oui, c'est bien un nom de groupe), Douchka et Malik Djoudi.
Le groupe à ne pas louper ? Vendredi sur mer, avec ses paroles poétiques et des chansons entre la pop et l’électro, il n’y a pas mieux pour s'évader.
On emmène qui ?  Un pote trop branché, qui a besoin de déconnecter des Internets et profiter de la nature.
L’accessoire à ne pas oublier ? Sa nappe vichy rouge pour pouvoir pique-niquer et s’allonger dans l'herbe.

Du 22 au 24 juin 2018 dans le bois de Cisai-Saint-Aubin. Tarif pour les trois jours 50€. Plus d'infos ici.


#7 Le Touquet Music Beach Festival, le plus nouveau

Pourquoi on y va ? D'abord, pour voir si on sait faire la fête chez le président Macron, ensuite, pour profiter de la plage et du bon temps. En plus, la journée du dimanche est gratuite et ouverte à tous. Au programme ? Boys Noize, Cassius, 2Manydjs, Polo & Pan, Saint Lanvain, Haute, Breakbot, et Malaa.
Le groupe à ne pas louper ? Caballero & JeanJass, le duo de rap belge qui cartonne.
On emmène qui ? Les membres les plus cools de sa fraterie (ou un cousin que vous aimez bien), car la ville du Touquet offre un cadre calme assez familial.
L'accessoire à ne pas oublier ? Sa poudre de perlimpinpin.

Du 24 au 26 août 2018 sur la Plage du Touquet au pied de l'Aqualud. Tarif une journée 55€, les trois jours 70€. Plus d'infos ici.

#8 Le festival Ouest Park, le plus créatif

Pourquoi on y va ? Pour le grand esprit de fête et de solidarité des Havrais, qui nous garantit de passer un bon moment entre les spectacles, les expositions artistiques et les concerts.
On emmène qui ? Un ami que se sent l’âme assez artistique pour tester tous les ateliers créatifs que propose le festival, dont Ouest Track, un studio de musique ouvert à tous, et des ateliers arts plastiques.
L’accessoire à ne pas manquer ? Son béret, pour ressembler à un vrai peintre.

Du 19 au 23 septembre 2018 au Fort de Tourneville au Havre. Plus d’info ici.


#9 Festival Les 3 éléphants, le plus urbain

Pourquoi on y va ? Parce que c’est un festival pluridisciplinaire avec des concerts, bien sûr, mais aussi des arts de la rue, et des spectacles jeune public. Traduction : on n’a jamais le temps de s’y ennuyer. D'autant plus que le line-up est éclectique : de l'électro avec Vitalic, Chaton, Rone, et Molecule. Du rap avec Loud et Moha La Squale et même du métal avec le groupe Russian Circles.
Le groupe à ne pas louper ? Hyphen Hyphen, mené par la chanteuse Santa, et son électro pop festive à l’énergie contagieuse.
On emmène qui ? Une amie fan d’électro pop et qui aime faire la fête.
L’accessoire à ne pas manquer ? Un foulard, pour se protéger du vent de l’Ouest. Mais aussi pour se donner un petit style (forcément).

Du 25 au 27 mai à Laval en France. Tarif une journée 32€, les trois jours 49€. Plus d’infos ici.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus