Musique 

"The story of Adidon" : Drake s'exprime sur la polémique du blackface par Anthony De Pasquale

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Icône de montre Icône utilisée pour voir le temps de lecture de ce contenu

Temps de lecture

3 minutes

Drake VS Pusha-T : la tension est encore montée d'un cran. Le 25 mai 2018, Drake balançait le titre "Duppy Freestyle" dans lequel il s'en prenait à Kanye West et Pusha-T. Ce dernier a répondu avec le sulfureux "The Story of Adidon", dans lequel il balance notamment sur le fils caché de Drake avec l’actrice porno Sophie Brussaux. C'est via Instagram que Drake s'est expliqué ce jeudi 30 mai 2018 au sujet du blackface.

Le clash en résumé

Si le rap nous a habitué a des beef d'anthologie, celui auquel on assiste depuis quelques jours atteint des sommets. Tout commence fin mai 2018, quand Pusha-T, rappeur du Bronx et président de GOOD MUSIC (le label fondé par Kanye West), sort son nouvel album, Daytona. Dans l'un des titres, il reproche à Drake de ne pas écrire ses paroles. Et Drizzy de lui répondre avec Duppy Freestyle, le 25 mai 2018, sur lequel il rappe : "Ne me pousse pas à bout quand je suis en mode album / Tu fais même pas partie du top 5 des talents de ton label / Tu m'envoies des attaques, et j'y réponds". Avant de s'en prendre à Kanye West, auquel il affirme avoir rendu de fiers services. Très vite, Nicki Minaj se mêle elle aussi de l'embrouille, tweetant son soutien à Drake : "Tes ennemis vont remixer, réinventer et essayer de te ressortir les vieux dossiers, alors qu'ils n'ont rien sur toi. Laissez tomber. Défier les élus ne fait que réveiller le géant endormi". Un message prophétique, puisque le 30 mai 2018, Pusha-T sonne la révolte avec l'explosif “The Story of Adidon”. Un titre sur lequel le clash devient plus que personnel...

 

Pusha response. LINK IN BIO.

A post shared by COMPLEX (@complex) on


La réponse de Pusha-T

Pour dézinguer Drake, Pusha-T remixe "The Story" of O.J., de Jay-Z. Et en l'espace de 3 minutes, il le démolit, en s'attaquant au passage à son entourage. Pour commencer, le rappeur américain révèle le prénom de son fils supposé, Adonis, qu'il aurait eu avec l’ex-actrice porno française Sophie Brussaux ("Tu caches un enfant, laisse ce garçon rentrer à la maison, sombre connard"). Puis s'en prend également à Noah Shebib, pote et collaborateur de Drake qui souffre de la sclérose en plaques, en disant qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Il tacle aussi Birdman, le boss du label de Drake, Cash Money. Pire : Dennis Graham, le papounet de Drizzy, name-droppé dans le son, en prend aussi pour son grade, tout comme Adidas, marque avec laquelle le rappeur canadien aurait signé une collection ("Adonis est ton fils et il mérite mieux qu'une campagne de presse Adidas). Bim, dans les dents.



Drake breaks the Internet

Outre les paroles fracassantes de "The Story of Adonis", l'image utilisée par Pusha-T pour illustrer le morceau a provoqué un véritable tollé sur le Net. Celle d'une photo de Drake, tout sourire, avec un blackface, shooté par le photographe David Leyes en 2008. Pusha-T, de son vrai nom, Terrence LeVarr Thornton, a posté la photo sur son compte Twitter, accompagnée de la légende "S'il vous plait, arrêtez de qualifier cette image d'“artwork”… Je ne suis pas un gamin d'Internet, je n'édite pas les images…c'est une VRAIE photo… Ceci est réel, regardez par vous-même". La photo, qui était passée inaperçue jusqu'à aujourd'hui, a depuis été supprimée du site de David Leyes. Pour rappel, le blackface est une pratique qui consiste à se maquiller le visage en noir, et est un acte raciste, issu d'une culture post-coloniale insidieuse. Les fans de Drake diront Photoshop (sauf qu'il semble bien que non). On attend la suite du clash avec impatience... Stay tuned !

 

First time this has happened to me...

Une publication partagée par Pusha T (@kingpush) le

Drake répond à Pusha-T dans une longue lettre

Le clash entre Drake et Pusha-T continue d'enflammer le Web. Après la dernière attaque en date de Pusha-T, révélant que Drake était papa d'un certain Adonis, avec l'ancienne actrice X, Sophie Brussaux, dans le son "The Story of Adidon", accompagné d'une photo du rappeur canadien avec un blackface, Drizzy a répondu ce jeudi 30 mai 2018. C'est via sa story Instagram qu'il a publié un long message expliquant que cette photo polémique ne venait pas d’un shoot pour une marque de vêtements, ni de sa carrière musicale mais d'un projet, datant de 2007, qui concernait les jeunes acteurs noirs qui luttaient pour obtenir des rôles afin de se battre contre les stéréotypes. Une manière pour le chanteur de pointer du doigt les inégalités présentes dans l'industrie et insister sur le fait que rien n'avait changé aujourd'hui. Alors bullshit ou pas ? C'est Pusha-T qui nous le dira...

 

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Mme M.

JE SOUHAITE RECEVOIR

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus