Canine, Ana Zimmer, Auraa, Leila Lanova… qui sont les nouvelles reines du beat ? Canine, Ana Zimmer, Auraa, Leila Lanova… qui sont les nouvelles reines du beat ?

Qui sont les nouvelles reines du beat ?

Canine, Ana Zimmer, Leila Lanova… qui sont les nouvelles reines du beat ? par Sophie Rosemont

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de visiteur Icône utilisée pour page visite

PLUS LUS

Publié le Lundi 12 Mars 2018

Elles s'appellent Canine, Auraa ou encore Leila Lanova. Ces jeunes débutantes audacieuses manient la pop, l'électro comme le hip hop, et savent jouer de la boîte à rythmes. Avec elles, ça groove sévère.

Leila Lanova

Née dans le quartier anglophone de Côtes-des neiges, cette jolie montréalaise a déjà sorti un album par le passé avant de quitter son label qui voulait trop lui dicter sa conduite… Le but : n’en faire qu’à sa tête avec un R’n’B girly sous influence jazz et hip hop. Ça lui a réussi : son single “Talent“, accompagné d’un clip décalé, nous trotte en tête dès la première écoute. Sans doute parce qu’on a toutes rêvé, nous aussi, de faire de notre bad boy toxique un chevalier servant… Enregistré avec les meilleurs beatmakers canadiens, son premier album devrait sortir dans quelques mois, et on peut d’ores et déjà assurer qu’on tient là l’une des dignes héritières d’AaliyahLeila Lanova, Talent, Belleface Avenue / Urban /Pias

Canine
La pluralité, le combat, l’animalité et une certaine idée du sacré“ : voilà les thèmes abordés par cette musicienne française dont on ne sait à peu près rien et qui tient à préserver le mystère. Son moyen d’expression : une électro contemplative confectionnée en huis-clos entourée de machines comme d’instruments organiques. Remarquée grâce à sa reprise de “Two Weeks“ de FKA Twigs, Canine flirte aussi bien avec la soul qu’avec le gospel, et double la beauté de ses mélodies d’un discours politique, affirmant vouloir s’adresser aux “inadaptés au monde qui puisent en eux le courage de lutter.“ Avec des canines bien aiguisées, nous voilà prêtes à lutter. Canine, Twin Shadow, Polydor.

Ana Zimmer

“I Got The Balls“ : c’est avec ce tube plus girl power tu meurs qu’elle a capté notre attention l’automne dernier. Origines russes, allemandes et américaines, la belle Ana Zimmer a été élevée dans l’amour de la musique, et s’est depuis illustrée aux côtés de grands noms de la scène électro : Jabberwocky, Feder et Fakear. Ce qui ne l’a pas empêchée d’écrire ses propres chansons que l’on retrouve aujourd’hui dans The Foreplay, un EP d’une pop synthétique nourrie de R’n’B sous influence TLC. Parfaite incarnation du feu sous la glace, Ana Zimmer est à peu près tout ce qu’on aime en ce moment. Ana Zimmer, The Foreplay, Elektra.

Auraa

Le clip de “Zinnia“ traduit bien l’univers d’Auraa, vingtenaire parisienne surdouée, de son vrai prénom Laura : épuré, poétique, onirique. Comme sa musique entre électro et R’n’B, mystique sur les bords et totalement addictive. Un bel accomplissement après des études à l’Ecole de jazz et de musiques actuelles, des débuts live dans plusieurs groupes branchés où elle a testé ses qualités de songwriteuse, testées et approuvées par ses copines comme Bonnie Banane. Blouson de cuir, tatouages mais aussi fleurs sous influence victorienne, Auraa joue sur les contrastes.... A suivre de près, en attendant son concert le 9 juin à La Loge de Paris. Auraa, Phases, sortie le 30 mars prochain.

Vendredi sur Mer

Elle a une manière à la fois insolente et sensuelle de scander ses titres électro-pop aux rythmiques cristallines. A 23 ans, Charline Mignot (alias Vendredi sur Mer) ne manque pas de caractère, et nous vient tout droit de Suisse, où elle a façonné sa vision affûtée du style – musical comme vestimentaire puisqu’elle se dit aussi bien inspirée par la mode que par les Pirouettes ou Nekfeu. On peut aussi entendre l’influence d’un Daho ou d’un Gainsbourg… Des titres comme “L’amour avec toi“ ou “La femme à la peau bleue“ laissent présager le meilleur quant à son premier album, sur lequel Charline est en train de plancher. Vendredi sur Mer, Marée Basse, Profil de face.

Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu
Icône de voter Icône utilisée pour voir valoriser le contenu

* champs obligatoires

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services fonctionnels et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts, dans le respect de notre politique de confidentialité. Cliquez ici pour en savoir plus